Aukalizée

24 rue Boudon de Saint Amans

47240 Bon Encontre

delfour.alizee@live.fr

https://www.facebook.com/Les-Roses-Trekkeuses-Aukaliz%C3%A9-2062429094067425/

Nous sommes 3 collègues avec un beau projet en commun : Celui de participer au Rose Trip ; un Trek d’orientation solidaire et éco responsable au Maroc qui soutient deux associations “Enfants du désert” et “Cancer du sein, parlons en!”

Une belle aventure dans le désert marocain qui se déroulera du 31 octobre au 05 Novembre 2019.

En plus de notre recherche de sponsors et pour nous aider à concrétiser ce projet, nous avons lancé une cagnotte. Si vous souhaitez nous soutenir, c’est par ici  > https://www.lepotcommun.fr/pot/9cmdahu5

Votre aide nous est très précieuse ! Un grand merci à vous ! 

Découvrez le Rose Trip !

Le trek Rose Trip est le trek d’aventure 100% féminin à vivre à trois. Équipées d’une boussole, d’un roadbook et d’une bonne paire de chaussures de randonnée, les femmes fouleront les grands espaces désertiques et sauvages du Maroc. Durant trois jours d’étapes entièrement dédiées au lâcher prise et au total dépaysement, les équipes vivront une expérience initiatique exceptionnelle.Le trek Rose Trip est accessible à toutes. Seul prérequis exigé, un mental solide comme fidèle allié pour aller jusqu’au bout de cette aventure, quelle que soit votre condition physique.La solidarité sera une fois de plus au rendez-vous comme tous les autres événements Désertours. Le trek solidaire Rose Trip collaborera sur cette 2è édition avec les associations, Enfants du Désert et Cancer du sein, Parlons-en ! Chaque participante pourra également décider de s’engager en faveur des actions solidaires menées lors de son édition.

 

Un trek eco-responsable
Parcourir le désert à pied et réduire son impact sur l’environnement est une réelle volonté de la part de Désertours. Le trek Rose Trip s’inscrit dans une démarche éco-attitude où chaque équipe participe au respect de l’environnement en se déplaçant à pied, en conservant ses déchets jusqu’aux points de ravitaillement et en ramassant ceux trouvés sur son passage.

Tout randonneur partage ce même désir : préserver son terrain de jeu qu’est la nature et rendre son environnement tel qu’il l’a trouvé voire plus propre. Dans cette logique, le bivouac est entièrement nettoyé après le départ des Roses Trekkeuses pour contribuer à la protection du désert et plus globalement de la planète et les bouteilles d’eau consommées sont recyclées afin de leur offrir une seconde vie.

les Roses Trekkeuses s’engagent à :

ne laisser aucune trace de leur passage dans le désert.
ramasser tout déchet abandonné qu’elles seraient amenées à trouver sur leur passage. Cela peut relever de l’évidence mais en réalité, qui collecte des déchets jetés par une tierce personne négligente dans la vie courante ? A méditer avant, pendant, mais aussi après le trek, quand chacune se trouvera en position d’agir dans un contexte plus routinier.
se munir de contenants de type gourdes ou autres (poches ou sacs à eau) pour être ravitaillées en eau car aucune bouteille en plastique ne pourra circuler durant l’événement. Cette action invite les Roses Trekkeuses à réfléchir sur la limitation progressive de l’utilisation du plastique dans leur vie quotidienne.
ramasser leur papier toilette utilisé sur la piste : durant les longues heures de marche, et au regard des litres d’eau nécessairement consommés dans le désert, les participantes n’auront pas d’autre choix que de faire des pauses… qui se termineront par un petit feu de joie ! La consigne est aussi simple que stricte : on récupère le papier dans son sac poubelle, que l’on remet le soir sur le bivouac ou alors on le brûle sur place.

Agir pour l’environnement
Pour soutenir les Roses Trekkeuses dans ce comportement éco-citoyen, l’organisation du trek s’engage de son côté à fournir aux équipes des sacs plastiques recyclables sur le bivouac pour la gestion de leurs déchets.

Concernant les bouteilles en plastique consommées durant la course, dont le nombre est estimé à 5000, l’organisation a prévu la maîtrise de toutes les étapes de leur gestion :

au stade de la consommation, les trekkeuses passent par des points de ravitaillement où elles remplissent leurs propres contenants (gourdes, sac à eau etc). Ainsi vidées, les bouteilles en plastique sont conservées afin de supprimer tout risque de pollution du milieu naturel,
la phase de compression et d’acheminement est assurée en association avec les participantes, l’organisation et un centre local de compactage qui collectera au sein d’un camion les bouteilles jusqu’au dernier jour du trek avant leur acheminement,
enfin le recyclage et la transformation des plastiques ainsi collectés s’effectuent en partenariat avec un organisme de tri local pour la gestion ciblée des bouteilles d’une part compactées en granulés puis retransformées en bouteilles, et des bouchons d’autre parts réutilisés pour la production de biens de consommation (sac à main, tabouret …).

 

 

 

De manière générale, tout est fait durant le Rose Trip pour la mise en avant et le respect strict de gestes simples qui, reproduits dans la sphère familiale et quotidienne, sont un bel exemple de prise de conscience et un début de prise en main et de maîtrise de l’impact environnemental qui relève de chaque individu.