apprenons 2

Coordonnées

Joël Roux (président)

e mail :roux.joel@wanadoo.fr

adresse :  centre culturel de Villeneuve sur Lot.

tél :  05 53 49 39 50

trac

Créé en 2005 par 3 ou 4 troupes amateur,

le TRAC 47 s’est peu à peu structuré pour devenir

« pôle départemental ressource pour le théâtre amateur »

 Les projets et actions proposés le sont à l’initiative du TRAC ou sur propositions et envies des troupes.

Le TRAC doit être un lieu où on trouve mais aussi un lieu où l’on propose.

C’est le lieu où on apprend en faisant, en échangeant, en se rencontrant, en regardant…

Le TRAC se situe ainsi dans une véritable démarche d’Education populaire

trac

Le TRAC 47 et le collectif « Vous Etes Ici » proposent :
nouveau stage de création pour
grands ados et jeunes adultes (14 à 22 ans…)

Le projet :
Dans le cadre du travail engagé pour et avec les grands adolescents/jeunes adultes (14 à 22 ans…), le TRAC 47 (pôle départemental ressources pour le théâtre amateur), propose un nouveau stage de création en partenariat avec le collectif « Vous Etes Ici » (Villeréal).
Le groupe de jeunes stagiaires travaillera sous la direction de Iris Trystram.
Ce sera un travail d’écriture plateau : pas de texte au départ ; celui-ci se construira au fur et à mesure du travail proposé sur plateau.
Thème de départ : rapport fille/garçon

Les détails :
Les dates du travail :
 WE du 19/20 novembre 2016
 WE du 26/27 novembre 2016
 WE du 10/11 décembre 2016
 WE du 14/15 janvier 2017
 WE du 28/29 janvier 2017
 WE du 11/12 février 2017
 session de 7 jours pendant les congés de février 2017, du dimanche 19 février inclus au samedi 25 février 2017 inclus (avec sortie de chantier le dernier jour)

Lieux de travail : à définir ultérieurement en fonction origine géographique des stagiaires

Nombre de stagiaires : 10 à 15 (n’ayant jamais fait de théâtre ou un peu ou beaucoup… )

Âge : de 14 à 22 ans…

Productions envisagées : festival « Arts Citoyens » Villeneuve (juin 2017 ) ; « Un festival à Villeréal » (début juillet 2017 ) et deux autres dates à déterminer.
Conditions financières : la participation à ce stage est de 50 euros. Une adhésion de 15 euros au TRAC47 sera demandée à chaque stagiaire (sauf s’il fait partie d’une troupe déjà adhérente au TRAC), (ne pas envoyer d’argent à l’inscription).

Autres conditions : les jeunes comédiens qui s’inscrivent s’engagent à être présents sur toutes les journées de travail et sur les temps de productions.

Renseignements complémentaires si besoin : 05 53 49 39 50

Modalités d’inscription : en retournant le bulletin ci-dessous

¤ par courrier postal : Monique Pimouguet « Fombigou » 47150 Monségur
ou ¤ par mail, à l’adresse roux.joel@wanadoo.fr
ou ¤ directement par téléphone au 05 53 49 39 50
Pré-inscription au projet « stage TRAC ados/jeunes adultes 2016/17 »

Nom : ……………………….. Prénom : ………………………

Date de naissance :

Adresse :

Contact mail :

Contact téléphonique :

Eventuellement, appartenance à une troupe, un atelier de théâtre :

Si oui, lequel :

Motivation en quelques mots :

 

« Ce projet fait partie des projets susceptibles d’être soutenus financièrement dans le cadre du FEIACA
(Fonds d’Encouragement aux Initiatives Artistiques et Culturelles des Amateurs) (ministère de la Culture)
un dossier sera donc déposé avant mi-avril.
Nous demandons donc aux grands ados et jeunes adultes intéressés
de nous retourner leur bulletin de pré-inscription si possible pour cette date
(ce qui nous permettrait d’avoir une base pour déposer le projet ; l’inscription après cette date étant évidemment possible !) »


 

Revue de presse

Le TRAC 47 présente «Chez Grumberg»

Publié le 06/09/2014 à 03:49

 Les stagiaires du TRAC 47 étaient en Corse, chez Robin Renucci, pour une formation de l'ARIA (pôle ressource national pour le théâtre et la formation)./Photo Trac47

Les stagiaires du TRAC 47 étaient en Corse, chez Robin Renucci, pour une formation de l’ARIA (pôle ressource national pour le théâtre et la formation)./Photo Trac47

Chaque fin d’été, de retour d’un stage en Corse chez Robin Renucci, les comédiens du TRAC47 ne manquent pas de donner un spectacle montrant beaucoup des approches et apprentissages faits au contact de ce grand professionnel et de son équipe. «Chez Grumberg» est un final tout à fait logique d’une année Grumberg qui s’est déroulée à Villeneuve via diverses rencontres dont une avec l’auteur. Voilà que les comédiens qui ont travaillé en Corse avec l’ARIA (pôle ressource national pour le théâtre et la formation) présentent en divers lieux «des saynètes picorées dans l’œuvre de Jean-Claude Grumberg ; c’est autour d’une terrasse de café que va se croiser tout un monde «de petites gens» d’une vérité cocasse et féroce», explique Joël Roux, président du Trac47. Là, attablés devant un café ou un verre de rouge, ils vont s’affronter, se juger, se quereller, se mépriser, se menacer, se détester, se questionner et aussi hurler pour mieux se faire entendre, et nous faire rire de l’absurdité de notre vie». L’œuvre de l’auteur Jean-Claude Grumberg est imprégnée du traumatisme d’enfance causé par la rafle dont son père et ses grands-parents ont été victimes lors de la chasse aux Juifs en 1942… Il a écrit plus de 40 pièces destinées aux adultes parmi lesquelles «Les Courtes», «L’Atelier», «Maman revient pauvre orphelin» ; 9 pièces pour la jeunesse : «Le Petit Violon», «La Reine maigre», «Marie des Grenouilles») et des scénarios pour la TV et le 7e art : «Amen», «Le Capital» (Costa-Gavras). «Chez Grumberg» est mis en scène par Gérard Chabanier, un professionnel formé au Cirque Fratellini et l’École d’art dramatique Charches Dulin où il enseigne depuis 20 ans la gestuelle dramatique, le jeu masqué, le mouvement et le chœur comique. Spectacle à voir sans faute à Monségur samedi 6 septembre, à 18 heures, à Villeréal dimanche 7 septembre, à 16 heures.

La Dépêche du Midi

Agen. «L’Atelier» de Grumberg revisité par Robert Angebaud

Dans le cadre de l'année Grumberg en Lot-et-Garonne, plusieurs représentations de «L'Atelier» auront lieu au théâtre du Jour./Photo Jean-Michel Mazet
Jusqu’au 9 mai, ne manquez pas «L’Atelier » de Jean-Claude Grumberg, mis en scène par Robert Angebaud au théâtre du Jour. Soit la petite et la grande Histoire… 
Il était une fois… l’après-guerre, l’après 1945, en France. Mais il ne s’agit en aucun cas d’un conte de fée. Sur les planches du théâtre, un atelier de confection avec les travailleurs à l’ouvrage, des femmes surtout, sous l’œil du patron, entre 1945 et 1952. Que se passe-t-il pendant les 10 scènes qui composent la pièce ? Grumberg le dit à sa manière : «Ce sont des gens qui parlent de choses et d’autres. Ils disent des conneries, ils disent des choses importantes, ils se confient, ils rient, ils pleurent. Mais l’élément essentiel c’est qu’ils travaillent.»

Entre rire et larmes

Et, entre rires et larmes, ils se livrent, racontent leur vie, pendant l’Occupation et dans l’immédiat après-guerre… Le temps passe, la vie reprend ses droits, certains deuils se font, certaines blessures resteront à jamais ouvertes, et les êtres se transforment dans cet atelier immuable en apparence.  Robert Angebaud et les jeunes comédiens du théâtre du Jour réussissent à faire revivre ce lieu de travail où les destins abîmés par l’Histoire se donnent à voir avec tendresse, sans parti pris. Ils donnent corps aux rôles avec virtuosité et interprètent avec justesse et générosité ce texte, cette œuvre majeure. Cette mise en scène s’inscrit dans le cadre de l’année Jean-Claude Grumberg en Lot-et-Garonne, organisée à l’initiative du TRAC 47 en hommage à son œuvre foisonnante. À voir. > «L’Atelier», de Jean-Claude Grumberg, m.e.s. Robert Angebaud, jeudi, vendredi et samedi à 20h30, théâtre du Jour. Tél.05 53 47 82 08.


Villeneuve-sur-Lot. Le TRAC 47 découvre J.-Claude Grumberg
Un stage de théâtre suivi par une quinzaine de personnes avec assiduité et passion./Photo DDM.Marie-Paule Rabez.
Le TRAC 47 (théâtre amateur), actuellement drivé par Joël Roux, poursuit la belle aventure d’un partenariat avec l’ARIA Corse dont Robin Renucci, le réputé comédien, est l’initiateur. La Corse et le Lot et Garonne, régions propices à la création ? Absolument ! Et à l’amitié aussi entre les gens du cru et les continentaux. Cela se traduit actuellement par un stage sur plusieurs week-ends, travail sur des textes de Jean-Claude Grumberg avec pour formateur Gérard Chabanier de l’ARIA. Le résultat de ce travail sera à voir au Théâtre du Terrain vague, le 4 mai (Festival «Aux Arts Citoyens»), et ensuite le groupe partira en mini-tournée à travers le département (dernier week-end d’août et le premier de septembre) avec une escale le 6 septembre à Monségur et ensuite à Villeréal. Les répétitions pour la quinzaine de stagiaires vont bon train dans une ambiance chaleureuse, et à la fois très concentrée.
La Dépêche du Midi