apprenons 2

Contacts :

Président Patrick Ferré

Siège social : Mairie de Pujols

Adresse administrative :

Espace social Montesquieu

16 rue du Docteur Fourestié

47000 AGEN

05 53 67 07 52

Courriel :   sos.surendettement-agen@orange.fr

apprenons 2

Association départementale constituée le 4 avril 1994.

L’association se donne pour mission l’accompagnement et le suivi des personnes et familles endettées et surendettées. Dans le cadre de la Loi Neiertz du 31 décembre 1989 relative au surendettement des particuliers nous prodiguons conseils et assistance  tout au long de la procédure. En Lot et Garonne nous participons à la constitution de plus de 700 dossiers de surendettement déposés à la  Banque de France d’Agen.

apprenons 2

Antennes et permanences :

Antenne d’Agen

Espace Social Montesquieu 47000 AGEN

tél : 05 53 67 07 52

Lundi, mardi 9h30 à 12h / 14h à 17h

Jeudi 9h à 12h / 14h à 17h

Vendredi 9h à 12h

Antenne de Villeneuve / Lot

Maison de la Vie Associative 54, rue de Coquard 47300 VILLENEUVE / LOT

tél : 05 53 49 30 11

Du lundi au Jeudi  9h à 12h / 14h à 17h

Vendredi 9h à 12h

Antenne de Marmande

Square de Verdun 2e étage 47200 MARMANDE

tél : 05 53 83 87 55

Mardi 9h à 11h30 / 14h à 17h

Mercredi 9h30 à 12 h / 14h à 17h

Jeudi 9h30 à 12 h

Permanences hebdomadaires

 Tonneins  Centre social 9bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS

Jeudi  14h à 17h    tél : 05 53 84 51 43

Fumel  Centre culturel (Ancien lycée) 47500 FUMEL

Jeudi  16hà 19h

Nérac  Mairie Place du Général De Gaulle 47600 NERAC

Lundi   14h30 à 16h30

 

Permanences sur rendez-vous

Ste Livrade / lot  Mairie d’Agen

tél : 05 53 49 30 11

Pennes   Mairie annexe  24, Av de la Libération   47140 Pennes d’agenais

tél : 05 53 49 30 11

Miramont  Mairie

tél : 05 53 83 87 55


Revue de Presse

VIDE-GRENIERS DE SOS ENDETTEMENT À LACASSAGNE

Un vide-greniers est toujours une aubaine pour les chineurs./Photo DDM.

Le dimanche 20 septembre, l’antenne pujolaise de l’association SOS surendettement organise son vide-greniers annuel sur le plateau de Lacassagne. L’objectif de cette association est d’apporter son aide aux personnes en difficulté occasionnelle aussi bien sur le plan social que juridique.

Précisons que cette association loi 1901, à but non lucratif, propose toujours un vide-greniers débordant de «trésors» à ceux qui désirent enrichir leurs collections ou trouver l’objet de leurs rêves, l’objet rare et convoité que l’on ne peut trouver que dans «le fond secret des vieilles malles oubliées au fond des greniers», objets qui verront un nouveau jour à cette occasion.

Cette association disponible et toujours à l’écoute aide à l’établissement de dossiers auprès de la Banque de France et procure toutes les informations juridiques utiles. Les bénéfices découlant de cette manifestation sont destinés à aider au fonctionnement de cette association généreuse.

Un vide-greniers à ne pas manquer le dimanche 20 septembre, toute la journée, sur le plateau de Lacassagne. Buvette.

Contact : 06 82 31 32 15.

SOS Surendettement au service des autres

Dimanche 17 mai, l’association SOS Surendettement organise un de ses 4 vide-greniers de l’année dans l’enceinte du parc des expositions de Villeneuve. «C’est le genre d’événement qui nous permet de continuer à faire vivre l’association dans les meilleures conditions possible, à assurer les déplacements des bénévoles qui se rendent à la rencontre de ceux qui nous le demandent», explique Patrick Ferré, président. Le surendettement, nombreux sont les Français à y avoir été confrontés, soit directement, soit parce que quelqu’un de l’entourage l’a été. «L’année dernière, nous avons traité 40 % des 700 dossiers déposés en Lot-et-Garonne. Voilà notre mission : aider les personnes surendettées à monter leur dossier, à se sortir d’une situation financière qui est devenue impossible à gérer. Depuis le temps que nous existons, nous connaissons les textes, même si nous continuons à apprendre tous les jours». Car l’association a presque 21 ans d’existence, «une naissance le 4 octobre 1994, suite à la vente à la bougie de la maison d’une famille surendettée. Un réseau de solidarité s’était mis en place. La maison, certes, a été vendue, mais la famille y habite toujours, en tant que locataire». C’est de cette prise de conscience qu’est née l’association. «La loi existait, les procédures également, mais comme chaque cas est unique, et que tout le monde ne connaît pas toujours ses droits, ni à qui s’adressait, ni quel dossier remplir, SOS Surendettement est maintenant présent pour venir en aide, apporter son expertise, et faire parvenir les dossiers à la Banque de France qui, elle, a le dernier mot».

Un développement en colimaçon

Au fil des années, l’association s’est étendue à tout le département, «des agences à Villeneuve, Agen et Marmande et des annexes à Penne-d’Agenais, Fumel, Sainte-Livrade, Miramont, Tonneins et Nérac. Les agences sont ouvertes tous les jours, les annexes sur rendez-vous ou avec une permanence hebdomadaire. Nous nous sommes développés en colimaçon, doucement». Mais avec efficacité. «Nous sommes capables d’évaluer si une personne, ou une famille entre dans le cadre de cette procédure. Une procédure qui s’étale sur une durée de 8 ans, au bout de laquelle la situation financière est assainie, les dettes réglées». Et d’après les retours, «il est rare que ces personnes retombent à nouveau dans la spirale». Et les profils sont nombreux, «même si depuis environ 8 ans, une nouvelle tranche d’âge est concernée : celle des retraités. Ils sont de plus en plus nombreux à venir nous voir». Les raisons en sont diverses : s’endetter pour aider la famille, pour régler les diverses taxes foncières ou le passage dans une nouvelle tranche d’impôt… «En fait, nous faisons face à 2 types différents d’endettement : celui dû à l’accumulation de crédits revolving d’un côté, et les publicités présentent un peu partout y sont pour beaucoup, et l’autre, celui des dettes courantes. Quand des personnes se situent dans une fourchette qui démarre juste au-dessus du seuil de pauvreté (fixé à 930 € par mois) et s’arrête un peu au-dessus du salaire minimum, il arrive souvent que les dépenses courantes, eau, électricité, loyer, nourriture, déplacement… ne puissent plus être réglées. Et c’est là que le surendettement commence». Dans ces cas-là, SOS Surendettement est présent, «les lois pour s’en sortir existent. Cela permet à beaucoup de rebondir, de repartir d’un bon pied» conclut Patrick Ferré.