apprenons 2

Les coordonnées

DA Silva Viviane

47340 Laroque Timbaut

06 85 92 25 16

da-silva.viviane@wanadoo.fr

Le bureau des Comédiens du chêne
Président d’honneur : M. Christian Delbrel.
Présidente : Viviane Da Silva.
Vice-présidente : Magalie Sirjacques.
Secrétaire : Gisèle Delvigne.
Secrétaire adjointe : Émilie Lamas.
Trésorière : Bernadette Bouyssonnie.
Trésorière adjointe : Marie-France Riveill.

Présentation

Troupe de théâtre née le 1er octobre 1987, sous la houlette de son metteur en scène, Viviane DA SILVA, nous avons traversé le temps avec pour seul objectif : amuser notre public…Nous aimons le théâtre, nous le travaillons, le vivons, le présentons pour le plaisir du public mais aussi le nôtre !

Représentation de « LA BONNE ADRESSE » de Marc Camoletti
 synopsys: Il est 13h15 lorsque le rideau se lève…Nous sommes à Paris par une belle journée d’automne. Plus précisément à l’hôtel de l’Hémicycle, à deux pas du palais Bourbon; Du beau monde est descendu dans cet hôtel:Richard Marchelier, Florentine Duray, Georges Pigier. Tous ont rendez vous à l’assemblée et doivent débattre sur un projet de loi «  »Sexe et Sécurité » »…à 15h.

 

 

 

 

 

 

 


 

Revue de presse

«Drôle de famille», une pièce à vous faire plier de rire !

Le super-papy retrouve sa petite-fille.
Sept Comédiens du Chêne en scène, avec toujours le non moins talentueux Francis Tortul dans le rôle du super-papy, ont présenté «Drôle de famille» . Ils ont bien choisi leurs dates, avec un 1er avril en présentant une véritable farce mise en scène par la toujours talentueuse Viviane Da Silva, où, tous, nous nous sommes fait attraper tellement le rire était au rendez-vous !

Les comédiens sont revenus avec unautre registre, différents comédiens pour une histoire d’actualité après avoir évoqué en novembre l’enfant avec «Lorsque l’enfant paraît», la femme en janvier avec «Ma femme s’appelle Maurice». En avril c’est la famille au complet qui est à l’honneur.

Nous voici à Paris où super papy a décidé de rendre visite à sa fille Denise pour fuir… sa femme. Mais Denise est, elle aussi, allée se réfugier chez sa fille Michèle car cette fois-ci, c’est décidé, elle quitte son mari ! Tout va se compliquer quand Annie, la fille de Michèle et petite-fille de Denise et Bernard revient à l’improviste et annonce à son tour son intention de se séparer de son mari !

Décor planté pour une comédie vaudeville irrésistible où tout ce petit monde qui s’adore se côtoie durant deux heures jusqu’à ce que super-papy qui a semé une belle pagaille nous a emmené vers une fin plus que surprenante !  Ces trois soirées et cette matinée du dimanche 3 avril ont fait salle comble ! Il est vrai que la troupe des «Comédiens du chêne «n’a d’amateur que le nom, tant on rit à chaudes larmes.

Vous les retrouverez à coup sûr en mai avec cette fois les hommes avec «Les hommes préfèrent mentir». A ne pas manquer !

On a beaucoup ri avec «Les Comédiens du chêne» 

L'amant-mari, sa «femme» Maurice et la maîtresse./Photo DDM, M. R.

Vous me direz : «C’est normal puisqu’une comédie était au programme !». Certes, c’est un bon point de départ, mais encore faut-il que le choix de la pièce s’avère judicieux et que l’interprétation la mette bien en valeur.

En ce qui concerne le répertoire de cette troupe cassipontine, on sait que l’on peut faire confiance aux décideurs qui, depuis plusieurs années, ont fait le choix de divertir les gens, en interprétant des pièces fondamentalement comiques, et de qualité, qui ont fait leurs preuves par ailleurs. Quant à l’interprétation, les comédiens de Pont-du-Casse ne sont pas décevants. Ils se donnent à fond avec un enthousiasme et une générosité incomparables. On en a eu encore la preuve samedi soir, dans la salle de Mortefond, qui a accueilli un nombreux public, ravi d’avoir fait le déplacement. «Ma femme s’appelle Maurice» a été créée à Paris en 1997, par Chevallier et Laspalès. En 2002, Jean-Marie Poiré a réalisé une adaptation cinématographique. Preuve supplémentaire du succès de la pièce. L’auteur, Raffy Shart, modernise et complexifie le triangle classique du vaudeville : le mari, la femme et la maîtresse en y ajoutant la fausse épouse qui est en fait un homme qui accepte de se déguiser en femme, pour rendre service : le fameux Maurice… Sur un rythme effréné se succèdent quiproquos et gags tout au long de la pièce. Si l’ensemble de la troupe est à féliciter, il convient toutefois de saluer tout particulièrement le jeu de Francis Tortul, qui interprète Maurice, et de Xavier Muchuit, dans le rôle de Georges, qui se retrouvent dans la peau de personnages «féminins». Pas facile assurément !

Après la représentation, le traditionnel pot de l’amitié a permis aux spectateurs d’échanger avec les comédiens.

«Les Comédiens du chêne» émerveillent les enfants

«Les Comédiens du chêne» émerveillent les enfants

Le vendredi 18 et le samedi 19 décembre, «Les Comédiens du chêne» ont offert un joli conte fantastique pour les petits et les grands, imaginé et mis en scène par la talentueuse Viviane Da Silva.

«Les Deux Bossus» ont fait voyager les spectateurs dans un pays imaginaire avec des personnages de conte comme le bon, le méchant, la belle princesse, une fée bienfaisante et des animaux qui parlent comme les humains. Le spectacle a, en prime, été agrémenté par la parade des clowns et la venue du Père Noël.

Cela faisait vraiment plaisir à voir, tous ces enfants émerveillés. Les adultes ont aussi attrapé le virus du rire. Très beau spectacle !

Les Comédiens du chêne frappent fort !

 Les Comédiens du Chêne font le plein !

Démarrage en fanfare le week-end du 27 au 29 novembre pour la troupe cassipontine des Comédiens du chêne, qui s’attaquait à la pièce d’André Roussin «Lorsque l’enfant paraît» dans un centre culturel qui avait fait le plein. Une comédie, ironique et pleine de vérité, mise en scène par Viviane Da Silva qui, pour l’occasion, tenait le rôle d’Olympe, autrefois joué par Marthe Mercadier. Malgré un thème qui n’est plus d’actualité, cette pièce très bien écrite a su conquérir le public de par le jeu des différents acteurs. On citera, entre autres, le sénateur Jacquet en la personne de Benoit Valbonesi, et son fils interprété par Théophile Sirjacques, qui ont charmé le public.

Bien entendu, il ne faut pas oublier de féliciter tous les bénévoles qui œuvrent à la magie du spectacle avec de somptueux décors et costumes, un très bon son et lumière mais aussi des effets de maquillage sans oublier l’accueil du public.

Un grand merci aux Comédiens du chêne, dont la réputation a depuis longtemps dépassé les frontières de Pont-du-Casse. 810 entrées sur trois représentations, seuls les Comédiens du chêne sont capables aujourd’hui de déplacer les foules. Chapeau !

Prochains rendez-vous les 29,30 et 31 janvier prochain, avec «Ma femme s’appelle Maurice», célèbre pièce de Raffy Shart. Il est vivement conseillé de réserver au 06 86 92 25 16.

Vous y rirez à en pleurer, comme d’habitude avec cette troupe qui n’a d’amateur que le nom !

«Toc-toc», on en redemande

 Une ovation méritée couronne une prestation «hautement artistique»./Photos A.Jacquot

Ovation tous azimuts au centre culturel pour l’interprétation des Comédiens du chêne, dans la pièce «Toc-toc», plébiscitée des Passageois convaincus du brio des artistes ce samedi 3 octobre, au centre culturel. Invités du service animations culturelles de la municipalité passageoise, comme bien souvent depuis quelques années, cette «troupe d’amateurs» ne cesse de faire l’unanimité autour d’elle.

Une salle des banquets quasi-comble, après les traditionnels et incontournables trois coups, pour deux heures de spectacle et de fou rire hilarants ! L’excellence du jeu très professionnel des artistes, combinée au thème «permissif» des «toqués» du jour dans une tentative d’autotraitement de groupe, de leurs pathologies respectives, pour le moins «pliantes» ! A l’entracte, les commentaires allaient bon train, d’un public déjà conquis des savoureuses situations admirablement mises en scène par la directrice de ce théâtre de boulevard, bien connu à Pont-du-Casse depuis près de 28 années au service de cet art, vraiment pas facile qu’est celui de jouer la comédie et surtout «de faire rire», rappelait-elle en baisser de rideau. Mission hautement accomplie, samedi soir au Passage-d’Agen. D’aucuns, en rentrant chez eux et se connectant sur «Paris Première» ont eu la surprise de voir cette pièce diffusée vers 2 heures. Le moins que l’on puisse dire est que «le jeu d’acteur proposé n’avait rien de meilleur que celui de nos comédiens lot-et-garonnais». On en redemande !

Les Comédiens du chêne reviennent avec «Tocs tocs»

 Devant le succès populaire de la pièce «Tocs tocs», de Laurent Baffie, les Comédiens du chêne reviennent la jouer ce jeudi à Pont-du-Casse.

Les Comédiens du chêne reviennent jouer «Tocs tocs» la célèbre pièce humoristique de Laurent Baffie, ce jeudi 21 mai, sur la scène du centre culturel cassipontin.Le public en redemande. Tellement de rires fusent au cours du rendez-vous de cette visite surprenante chez le célèbre Dr Stern, grand spécialiste des maladies et troubles obsessionnels ou tocs. 93 % des personnes avouent avoir des Tocs ? Et vous ? Vous êtes tentés par une thérapie de groupe ? Qu’à cela ne tienne ! Venez vite partager ce moment inoubliable dans la salle d’attente du célèbre docteur…. Vous en sortirez guéri ou juste surpris d’une telle thérapie ! Le tout est mis en scène par Viviane Da Silva.

«Tocs tocs», de Laurent Baffie, jeudi 21 mai, à 21 h, centre culturel de Pont-du-Casse. Prix d’entrée 12 euros. Enfants gratuits. Groupe 10 euros

Réservations : 06 86 92 25 16.

«Les Comédiens du chêne» jouent Baffie

 

 Venez vous régaler avec cette thérapie de groupe.

«Les Comédiens du chêne» remettent le couvert et reviennent le jeudi 21 mai, au centre culturel dePont-du-Casse à 21 heures, pour une représentation exceptionnelle de «Toc Toc», la pièce déjantée de Laurent Baffie.La troupe chère à Viviane Da Silva avait déjà rempli la salle, trois fois cet hiver.Le public en redemande. Les rires fusent au cours de ces rendez-vous surprenants chez le célèbre Dr Stern, grand spécialiste des maladies et troubles obsessionnels également appelés Tocs.93 % des personnes avouent avoir des Tocs. Et vous ? Vous êtes tentés par une thérapie de groupe ?Qu’à cela ne tienne, venez vite partager ce moment inoubliable dans la salle d’attente du célèbre docteur et sur les planches cassipontines.Vous en sortirez guéri ou… surpris par une telle thérapie !

Les Comédiens du chêne jouent «Toc Toc», le jeudi 21 mai, au centre culturel de Pont-du-Casse, à 21 heures.

Entrée : 12 € ; groupe : 10 € ; enfants gratuits.

Réservations au 06 86 92 25 16.

Venez rire avec «Les Comédiens du chêne»

L’association «Les Amis de Montayral» vous propose d’assister, ce samedi 11 avril, à 20 h 30, à la représentation, par «Les Comédiens du chêne», de «Toc toc», une comédie écrite par Laurent Baffie. Créée en 2005 au théâtre du Palais Royal à Paris et jouée pendant plus de deux ans et demi, elle a été reprise au Québec et en Belgique, puis traduite et jouée en Espagne par Julián Quintanilla. «Le Dr Stern, de renommée mondiale, est un spécialiste des troubles obsessionnels compulsifs ou TOC. Il ne consulte que très rarement en France. Les six personnes qui bavardent dans sa salle d’attente ont dû patienter de nombreux mois pour obtenir une consultation. Mais l’éminent thérapeute se fait attendre, bloqué à Francfort par les aléas du transport aérien. Devisant ensemble, jouant au Monopoly pour tromper leur ennui, les patients vont apprendre à se connaître et même tenter une thérapie de groupe… ponctuée par les incontrôlables tocs des uns et des autres…».
Le samedi 11 avril, à 20 h 30, dans la salle de Mortefond à Montayral. Renseignements et réservations au 05 53 71 32 94 ou au 05 53 71 36 10.

La Dépêche du Midi


Les projets des Comédiens du Chêne

Publié le 23/03/2015

 Lors de l’assemblée générale des comédiens du Chêne, la présidente Viviane Da Silva a présenté les projets pour cette saison théâtrale.
Les vendredi 27 et samedi 28 mars, à 20 h 30, et dimanche 29 mars, à 15 h 30 : La Belle Epoque en comédie avec quatre pièces en un acte : «La Peur des coups» ; «Par la fenêtre» ; «Embrassons-nous, Folleville» et «Edgard et sa bonne» (mettant ainsi à l’honneur Feydeau Courteline et Labiche)
Une sortie est prévue le samedi 11 avril, à Montayra, l avec «Toc Toc» de Baffie.
Le lendemain dimanche 12 avril, à Laroque-Timbaut, toujours avec «Toc Toc» de Baffie.
Une belle parenthèse fut ouverte concernant la grande première d’un week-end amateur celui de Pentecôte (Côté Cour Côté Scène) avec la possible participation des Comédiens du Chêne sous différentes façons.
Le périple des voyages en extérieur se poursuivra à la rentrée. Voici les prochaines dates : le samedi 3 octobre «Toc Toc» de Baffie au Passage-d’Agen. «Le samedi 10 octobre toujours avec «Toc Toc» de Baffie nous partons hors département près de Toulouse, à Flourens» informe Viviane Da Silva.
«Nous nous associerons avec le club des aînés «L’Oustal des Aïnats» et sa présidente Sylvette Legrand et notre mamie Péchambert pour fêter en septembre les 400 ans du club. Ensuite, ce sera la pause vacances été où le chef prendra le temps elle de laisser libre cours à ses fantasmes pour nous dénicher de beaux projets pour la suite !» conclut la présidente.

La Dépêche du Midi


Des «Folles Noces» adorables et loufoques

Publié le 19/03/2015

Catherine Delourtet et Jean-Paul Delvor, accompagnés de Thomas Ribes au clavier, ont fait passer un excellent moment aux Cassipontins./ Photo DDM Ch. H.
«Nous nous sommes régalés» s’exclament Catherine Delourtet et Jean-Paul Delvor à l’issue de leur prestation menée à un rythme d’enfer. «Nous aussi», rétorquent tout de go les spectateurs présents samedi soir, dans la salle du centre culturel cassipontin. Un public malheureusement pas aussi nombreux qu’attendu mais celui présent a adoré ces «Folles Noces». À entendre les rires et voir les spectateurs se lever spontanément après le rappel, il s’est visiblement régalé.
Ce mariage est tonique, captivant et pétri d’humour. Il est bien difficile de ne pas laisser séduire par le duo d’acteurs, jouant à merveille. La performance de Thomas Ribes à la guitare et au clavier est aussi à souligner. Le scénario est autant original que génial. Les pots-pourris de chansons célèbres font un magnifique effet. Le détournement de paroles de chansons est là encore des merveilles d’humour. Les élèves de Marianne Valéry et des Baladins en Agenais sont sublimes mais en plus de chanter, parodier, ils ont une prestance sur scène formidable. Jean-Paul Delvor, dans son rôle de Paulette Poussin, avec ses mimiques et ses gestes, la reprise de «Toi mon toi», d’Élie Medeiros, provoque l’hilarité.
Catherine Delourtet n’est pas en reste dans sa robe rouge et ses sombreros, incarnant une Espagnole rendant hommage à pépé. Une espagnole postillonnant prévenante vis-à-vis d’une spectatrice en lui confiant un des chapeaux pour se protéger des postillons. Puis l’actrice entonne une série de chansons en jouant avec les spectateurs.
Mais l’un des moments culte est cette série de couples mythiques, où les comédiens se déguisent en personnages célèbres et interprètes des chants d’une autre époque. Ainsi Roxane chante «Parlez moi d’amour» à Cyrano de Bergerac et ce dernier interprète «Je vais t’aimer» de Michel Sardou. Ou encore Quasimodo chante à Esmeralda en parodiant «Qu’est-ce que t’es belle» du duo Marc Lavoine-Catherine Ringer. La liste n’est pas exhaustive. Tout cela est terriblement marrant. Le public en redemande. Peut-être les reverra-t-on pour leur cabaret Zinzin. Une pièce où le rire est aussi omniprésent.
Erratum. Une erreur s’est glissée dans notre précédente édition. La troupe des comédiens du Chêne présidée par Viviane Da Silva est bien située à Pont-du-Casse et non Bajamont comme indiqué par erreur. Nous prions la troupe et les lecteurs de bien vouloir nos excuser.

La Dépêche du Midi


Les Comédiens du chêne : un acteur incontournable

Publié le 18/03/2015

La présidente des Comédiens du chêne Viviane Da Silva présente le rapport d’activité lors de l’assemblée générale.
L’association des Comédiens du chêne s’est réunie, récemment, pour son assemblée générale. Dès le début de la séance, la présidente et metteur en scène Viviane Da Silva, après avoir souhaité la bienvenue aux présents, a ouvert une parenthèse en faisant deux clins d’œil : l’un vers Didier Sirjacques, époux de la vice-présidente Magalie (et photographe de la troupe) accidenté grièvement à vélo dernièrement et encore aujourd’hui dans un état critique, mais aussi vers un de leur ami «bricoleur» emporté par une longue maladie, Bernard Brock.Après avoir écouté Jean-Michel Marcenach, adjoint à la culture, la présidente a présenté l’association cassipontine, de type loi 1901 créée le 1er octobre 1987. Les premiers pas furent de présenter des spectacles gratuits dans la salle des fêtes pour les aînés. Leur but était de réunir enfants, adolescents, adultes au sein d’une école de théâtre amateur au travers d’exercices de diction, d’expression de jeux scéniques. La finalité était de produire des spectacles divers en y associant les célèbres spectacles de Noël. Ces derniers furent leurs premières ressources financières dans différents comités d’entreprise de la région.
Aujourd’hui, ils sont fiers d’arpenter le centre culturel mis à disposition par la commune. Ils s’y produisent au moins trois fois dans l’année, sur deux soirées et un après-midi.
Ils peuvent exprimer leur passion du théâtre dans un registre riche et varié allant de la comédie simple de farces du Moyen Âge ou paysannes à la comédie de Molière ou romantique avec Musset et Rostand, en traversant le théâtre de boulevard avec Feydeau, Labiche, Courteline. Mais aussi celles de Camoletti, de Ray Cooney et encore plus moderne comme celle de Baffie.
La présidente n’oublie pas le rôle joué par les bénévoles (couturières, régie lumière, son) qui les entourent pour produire costumes et décors d’époque ou modernes et ceux œuvrant pour le bon accueil, le placement et le service du pot de l’amitié après spectacle.
Ils ont ainsi fidélisé un public assidu.
L’activité de l’année écoulée et le rapport du bilan financier ont été approuvés avant le renouvellement du bureau.
Le bureau des Comédiens du chêne
Président d’honneur : M. Christian Delbrel.
Présidente : Viviane Da Silva.
Vice-présidente : Magalie Sirjacques.
Secrétaire : Gisèle Delvigne.
Secrétaire adjointe : Émilie Lamas.
Trésorière : Bernadette Bouyssonnie.
Trésorière adjointe : Marie-France Riveill.

La Dépêche du Midi


«Les Tocs» ont enfin eu leur succès

Publié le 06/02/2015

Du rire à volonté, un toc fort apprécié.
Pendant trois soirées, les jeudi 29, vendredi 30 et samedi 31 janvier, à 20 h 30, «Les Comédiens du chêne» ont interprété avec un grand succès une pièce moderne, burlesque et comique : «Les Tocs» de Laurent Baffie, au centre culturel, devant un public fidèle. Les acteurs ont maîtrisé parfaitement leur rôle et leur texte, sous la direction de Viviane Da Silva, toujours aussi douée pour la mise en scène. Dès les premières phrases, dans la salle d’attente du célèbre Dr Stern, le patient Frédy a planté en quelques mots le scénario. Les six personnages ont eu plus ou moins de difficultés à dévoiler leurs troubles obsessionnels et compulsifs devant les autres.  Mais les patients vont apprendre à se connaître et même par le jeu tenter une thérapie de groupe. La chute finale fut une véritable surprise ! Ce nouveau registre de la troupe a été une franche réussite grâce aux jeux, au talent des acteurs, à la mise en scène de Viviane Da Silva, toujours aussi flamboyante. Le public n’a pas cessé de rire aux éclats, durant cette comédie en deux actes. A en juger par les applaudissements longs et vigoureux, le public conquis n’a pas tari d’éloges à leur égard. Il semblerait donc que le public, lui aussi, ait attrapé un nouveau «toc» : frapper dans ses mains mais, au vu de la qualité du spectacle, celui-ci est approuvé à 100 % !

La Dépêche du Midi


«Peau d’âne» offert par «Les Comédiens du chêne»

Publié le 12/12/2014

«Peau d’âne» vous attend, petits et grands.
Pour la seconde fois, les généreux et talentueux Comédiens du chêne offrent un spectacle pour Noël à tous les enfants et adolescents de la commune et des environs.Deux séances sont programmées, le vendredi 19 décembre, à 18h30 et 20h30 au centre culturel. Ce conte musical est adapté par Viviane Da Silva, accompagné d’un sympathique bouffon et d’un trio de clowns, Pipo, Lili et Chocolat.
Quelle histoire ? Une princesse, la peau d’un âne, une ferme dans la forêt, un prince qui rêve de trouver une belle demoiselle pour l’épouser ! Un roi un peu fou et une jolie marraine pour fée ! Voilà les ingrédients pour une belle histoire où féerie et magie se mêlent. À ne pas manquer à l’approche de la magie de Noël. Gratuits pour les enfants et les adolescents ; adultes : 5 €. Réservations au 06 86 92 25 16.

La Dépêche du Midi

 


Lever de rideau par «Les Comédiens du chêne»

Publié le 09/12/2014

 

Les comédiens, sous les regards des enfants.
Parents et enfants ont répondu présent au spectacle qui leur a été offert vendredi en fin d’après-midi à la salle des fêtes. Organisé par l’UCAPLI (Union des commerçants artisans professions libérales et industriels) de Laroque-Timbaut et avec au programme le conte musical «Peau d’âne» par «Les Comédiens du chêne», qui a captivé l’attention des parents et proches tout autant que celle des plus jeunes. Assis au premier rang, ces derniers n’ont pas hésité à répondre à la sollicitation des comédiens et ont conforté l’idée du nouveau président de l’association, Patrice Battaglino, de renouveler l’expérience l’année prochaine.

La Dépêche du Midi

 

«Le noir te va si bien» avec les Comédiens du Chêne

«Le noir te va si bien» avec les Comédiens du Chêne
En ouverture de la nouvelle saison, les Comédiens du Chêne, sous la houlette de Viviane Da Silva, vous proposent, au centre culturel, les vendredi 28 et samedi 29 novembre, à 20 h 30, ainsi que le dimanche 30 novembre, à 15 heures, une pièce dont l’action se passe outre-manche, en Angleterre.Vous pourrez admirer «Le noir te va si bien, une comédie en 5 actes d’après une nouvelle d’O’hara, adaptée par Jean Marsan.
En Angleterre. John et Lucy ont trouvé un bien étrange gagne-pain. Un policier perspicace, Mr Campell, las de ne pouvoir prendre sur le fait les auteurs de certains crimes répétés, recherche une circonstance favorable. John et Lucy ne se connaissent pas, Astucieux, notre inspecteur va les faire se rencontrer puis convoler en justes noces. Il n’y a plus qu’à attendre le massacre au cours d’une lune miel fort agitée, mais Arthur, Dorothée la sœur de Luc, Polly sa nièce entourée de la bonne et du jardinier vont eux aussi vivre de drôles de situations.Huit personnages, huit comédiens sur scène pour donner vie à cette étrange histoire où l’humour, le suspense, le rire, l’interrogation seront au rendez-vous.
Prix d’entrée 12 €. Groupes au-dessus de 8 personnes : 10 €. Enfants gratuits jusqu’à l’âge étudiant. Etudiants : 8 €.
Réservations au 06 07 31 87 53 et 06 86 92 25 16.

La Dépêche du Midi


Pont-du-Casse. Molière ou le «Bourgeois gentilhomme»

Publié le 22/05/2014

 

Viviane Da Silva a tenu à faire plaisir à sa classe d’«ados», en leur faisant jouer la célèbre pièces en 5 actes et en vers du «Bourgeois gentilhomme» le vendredi 16 et samedi 17 mai, à 20h30, au centre culturel de Pont-du-Casse.
Les «Turqueries» devenant à la mode, Molière, sur le désir du Roi, composa cette comédie-balle sur la musique de Lully qui fut présentée la première fois le 9 octobre 1670 à Chambord devant le roi. Les «Monsieur Jourdain, bourgeois enrichis, ne manquaient pas à Paris en ce temps. Molière semble s’être inspiré de Colbert, fils d’un drapier de Reims.Cette pièce a énormément plu à la metteur en scène, Viviane Da Silva, ainsi qu’à sa troupe de comédiens. Les spectateurs, quant à eux, l’ont tout autant appréciée que les spectateurs de jadis, au théâtre du Palais Royal, ont bien ri et ont fort applaudi. Ils ont fort ri en voyant William Shafroth en Monsieur Jourdain, Lisa Leroux dans le rôle de l’épouse, Pauline Moralès dans le rôle de la fille, Charlie Arnaud dans le rôle de Cléonte, amoureux de la fille et les nombreux autres acteurs sans oublier les danseurs.Viviane Da Silva, à la fin du spectacle, a chaleureusement remercié le public pour sa fidélité et a donné rendez-vous pour la saison prochaine

Publié le 05/05/2014

Les Comédiens du Chêne, après avoir découvert et joué des comédies contemporaines, reviennent au théâtre pur, celui joué à la Comédie Française en costumes et perruques d’époque pour rendre hommage à Molière.Même si les vers remplacent la prose, le sourire a sa place et la beauté d’un vrai moment théâtre est là ! La troupe vous propose, les 16 et 17 mai, à 20 h30, au centre culturel, «Le Bourgeois gentilhomme» de Molière. Une comédie ballet en 5 actes. L’histoire : retrouvons nous en 1669 «les Turqueries» sont alors très à la mode, M. Lully musicien aussi. Molière, sur le désir du roi, composa cette comédie -ballet dont la musique était de Lully. Les «M. Jourdain», bourgeois enrichis, ne manquaient pas à Paris en ce temps. Peut-être Colbert, fils d’un drapier de Reims, a-t-il servi quelque peu de modèle à Molière !La pièce plut beaucoup à la cour et au public du théâtre du Palais Royal. Aujourd’hui encore, elle reste dans nos mémoires d’écolier.«Ma fille sera marquise en dépit de tout le monde : et si vous me mettez en colère, je la ferai duchesse….». Un effectif étoffé : 17 comédiens plus figurants vous attendent pour partager ce moment fort divertissant, mis en scène par Viviane Da Silva.

Prix d’entrée : 12 €. Groupe plus de 8 personnes : 10 €. Etudiants : 7 €. Enfants gratuit. Réservations : 06 07 31 87 53.

Les Comédiens du Chêne, dont la notoriété n’est plus à faire, ont offert un vrai divertissement, le vendredi 28 et samedi 29 mars en soirée, ainsi que le dimanche 30 mars au centre culturel. Huit comédiens se sont retrouvés sur scène pour interpréter, toujours avec autant de brio, «Espèces menacées» de Ray Cooney, une pièce en deux actes.Dans l’histoire, il n’y a pas de message, de sens caché, d’amant, de mari cocu, juste un mensonge. On quitte son bureau avec dans sa serviette une écharpe, un sandwich gruyère-tomate et on y trouve à son retour 7,35 millions de francs ; apprendre qu’un cadavre ligoté a été retrouvé au fond de la Marne, essayer de s’enfuir avec l’argent quand tout le monde essaye de vous retenir, cela gâche un dîner d’anniversaire ! L’ambition de Viviane Da Silva, metteur en scène, est de faire rire. Eh bien, c’est fort réussi !

À quand la prochaine pièce pour qu’on rie encore à chaudes larmes ?

La Dépêche du Midi


Pont-du-Casse. Sur les planches pour vous faire rire

Les «Comédiens du Chêne» vous attendent./photo DDM
Les «Comédiens du Chêne» vous attendent./photo DDM

Les Comédiens du Chêne, dont la notoriété n’est plus à faire, vous proposent un vrai divertissement les vendredi 28 et samedi 29 mars, à 20 h 30, ainsi que le dimanche 30 mars, à 15 heures précises, au centre culturel.À l’affiche la pièce «Espèces menacées», de Ray Cooney, en deux actes par huit comédiens. L’histoire : Pas de message, de sens caché, d’amant, de mari cocu, juste le mensonge. Une histoire contemporaine où il est question d’argent ! Quitter son bureau avec dans sa serviette une écharpe, un sandwich gruyère tomate et y trouver à son retour 7,35millions de francs ? Apprendre qu’un cadavre ligoté a été retrouvé au fond de la Marne ? Essayer de s’enfuir avec l’argent quand tout le monde essaye de vous retenir ? Ça gâche un dîner d’anniversaire ! «Espèces menacées» est un vrai divertissement. «Faire rire, c’est notre seule ambition» nous souffle Viviane Da Silva, le metteur en scène. Ne dit-on pas : «Le vrai rire ne peut naître que de la sincérité».Vous doutez ? Venez donc partager ce week-end théâtre avec les Comédiens.
Réservations : 06 07 31 87 53. Entrées : 12 €, étudiants 8 €, groupe de 8 personnes et au-delà 10 €.
La Dépêche du Midi

 


 Pont-du-Casse. Un «Vison voyageur» très apprécié
Pont-du-Casse. Un «Vison voyageur» très apprécié
Les comédiens du Chêne ont proposé de lever le rideau sur la nouvelle année (3 représentations), au centre culturel avec la pièce de Ray Cooney et John Chapman, le «Vison voyageur», devant un public fort nombreux et toujours aussi ravi.Onze comédiens sur scène ont gravité autour de deux associés d’une maison de couture londonienne, Francis Tortul dans le rôle d’un passionné de travail et William Shafroth en passionné de jupon. Quand le coureur offre un vison à sa maîtresse, le travailleur, lui, jongle avec de nombreuses portes qui claquent et manteaux. Un vaudeville comme les aime Viviane Da Silva (metteur en scène) qui, comme toujours avec sa troupe, a fait rire le public à chaudes larmes. Trois rendez-vous fort réussis !
La Dépêche du Midi

 

Pont-du-Casse. Lever de rideau avec «Le Vison voyageur»

Publié le 08/01/2014

Pont-du-Casse. Lever de rideau avec «Le Vison voyageur»

 

Les Comédiens du chêne vous proposent de lever le rideau sur la nouvelle année avec la pièce de MM. Ray Cooney et John Chapman, «Le Vison voyageur», les vendredi 17 et samedi 18 janvier en soirée à 20h30 et dimanche 19 janvier à 15 heures, au centre culturel.Une maison de couture en plein cœur de Londres. Deux associés que tout oppose, M. Crouch, interprété par Francis Tortul, passionné de travail, et M. Bodley, interprété par William Shafroth, passionné, lui, de… jupons ! Tout va bien jusqu’au jour où M. Bodley décide d’offrir un vison à sa maîtresse ! Tout un petit monde rocambolesque avec 11 comédiens en scène qui vont graviter autour de M. Crouch qui, lui, va jongler avec de nombreuses portes qui claquent et manteaux…Les Comédiens du chêne retrouvent la scène pour notre bonheur en ce début d’année pour partager ce moment très anglais à l’humour subtil, le tout encadré et dirigé par Viviane Da Silva, toujours en quête de renouveau pour satisfaire son fidèle public depuis 25 ans !

Prix d’entrée, 12 €. Enfants jusqu’à 12 ans, 6 €. Etudiants et groupes au-delà de 8 personnes, 10 €.

Réservations au 06 07 31 87 53 ou 06 86 92 25 16.

La Dépêche du Midi


Pont-du-Casse. «La Belle et la Bête» au centre culturel

Pont-du-Casse. «La Belle et la Bête» au centre culturel
Pont-du-Casse. «La Belle et la Bête» au centre culturel

L’office municipal d’action culturelle et les Comédiens du chêne organisent, le vendredi 20 décembre, à 18 h 30, au centre culturel, un spectacle, à la veille de Noël, pour les enfants, «La Belle et la Bête», conte musical et magique de Noël.Car toutes les histoires démarrent par «Il était une fois, dans un pays lointain, un jeune prince qui vivait dans un somptueux château. Bien que la vie l’ait comblé de tous ses bienfaits, le prince était un homme capricieux, égoïste et insensible…».Parents, ados, enfants, venez partager avec eux cette belle histoire.

Prix entrée adultes 5 €; enfants 1 €.

Réservations : 06 07 31 87 53 et 06 86 92 25 16.

La Dépêche du Midi


 

Castelculier. «La Surprise» avec les Comédien du Chêne

Publié le 22/11/2013

Réservez votre après-midi le 1er décembre prochain car Si Castelculier m’était conté (SCMC) vous propose une matinée théâtre !L’association invite cette année les Comédiens du Chêne, la compagnie théâtrale de Pont-du-Casse que l’on ne présente plus.Créée par Viviane da Silva en 1987, cette sympathique troupe fait partager sa passion au public. À Castelculier, ils joueront une comédie contemporaine de Pierre Sauvil «La Surprise».Darry Cowl obtint un César d’honneur pour son rôle dans cette pièce en 2001.Les ingrédients de cette comédie menée tambour battant ?

Un modeste retraité vient perturber la journée d’un grand PDG plutôt odieux et malhonnête, une épouse délaissée, une voisine envahissante, une étudiante politisée. Un cocktail détonnant !

Réservations les 23 et 30 novembre, de 10 h à 12 h, au club des aînés «Le Lion de Castelculier» ou par téléphone au 06 14 41 70 98 ou 05 53 68 57 20.

La Dépêche du Midi


 

Pont-du-Casse. «La Surprise» avec les Comédiens du Chêne pour l’Ordre de Malte

Publié le 22/11/2013

Pont-du-Casse. «La Surprise» avec les Comédiens du Chêne pour l'Ordre de Malte

Pont-du-Casse. «La Surprise» avec les Comédiens du Chêne pour l’Ordre de Malte

Le samedi 16 novembre, à 19 heures, au centre culturel de Pont-du-Casse, les Comédiens du Chêne ont, comme d’habitude, fait beaucoup rire les spectateurs lors de leur pièce «La Surprise» de Pierre Sauvil, une comédie en deux actes fort bien interprétée. Un cocktail a été offert en fin de spectacle, comme sait toujours le faire Viviane Da Silva.La troupe, coutumière du fait, a entièrement reversée la recette au centre pédiatrique de médecine physique et de réadaptation de Roquetaillade dans le Gers.

La Dépêche du Midi

 


Pont-du-Casse. Les Comédiens du chêne pour l’ordre de Malte

Publié le 09/11/2013

Les Comédiens du chêne toujours aussi généreux.

Les Comédiens du chêne toujours aussi généreux.

 Le samedi 16 novembre, à 19 heures, au centre culturel , les généreux Comédiens du chêne se sont mobilisés pour offrir un spectacle à l’attention de l’ordre de Malte. Ils présenteront «La Surprise», de Pierre Sauvil, une comédie en deux actes où le rire sera au rendez-vous. La recette sera spécifiquement attribuée au centre pédiatrique de médecine physique et de réadaptation de Roquetaillade, dans le Gers.Cocktail offert en fin de spectacle.

Prix d’entrée : adultes : 20 € ; étudiants et groupes de plus de 9 personnes : 15 €. Réservations au 06 16 87 35 22.

 

La troupe a joué une pièce sur l’amour et l’argent
Première représentation « Noix de coco »
Une année prometteuse pour la troupe
25 ans d’activités
—  
Les Comédiens du Chène remontent sur les planches de Pont-du-Casse