logo pages

Présidente Isabelle Chaland

 Les Amis d’Yves Chaland (LAYC)

5 av du 19 mars 1962

47600 Nérac

rencontreschaland@gmail.com

rencontres.yveschaland.com

fbk rencontres chaland

Siren 50334263600027

W474000245

logo_asso

L’Objet 

L’association a pour objet de porter à la connaissance du public la bande dessinée, les arts graphiques littéraires et tout art s’y référant en général et le mouvement Ligne Claire dans la lignée d’Yves Chaland auteur néracais en particulier, tant en France qu’à l’international.

 

Les Rencontres Chaland 

Depuis 2008, l’association organise à Nérac un évènement de renommé française et internationale : Les Rencontres Chaland, rencontres du 9eme art.

Le premier week-end d’octobre, autour d’un invité d’honneur qui donne la thématique, sont organisées une journée professionnelle, une journée jeunesse et deux journées grand public.

Après Yves Chaland, Ted Benoit, Joost Swarte, François Avril, Zep, Serge Clerc, Charles Burns ont présidé les dernières Rencontres Chaland.

La manifestation très populaire offre un parcours d’expositions sur le site de la ville de Nérac : à la médiathèque, à la Galerie des Tanneries, au cinéma Le Margot, au Château Henri IV et sur les murs de la ville, qui sont prolongées durant un mois.

L’espace d’Albret accueille les partenaires libraires, les ateliers jeunes publics, et les auteurs en dédicaces pour le plus grand plaisir des visiteurs.

La programmation Cinéma et Bande Dessinée est soutenue par un partenariat avec le cinéma Le Margot. Conférences, débats, rencontres, animations, ateliers jeune public complètent le programme.

Tout au long de l’année scolaire, les prix de lecture Petit Albert et Jeune Albert sollicitent les élèves de Lot-et-Garonne du Cm2 à la seconde.

Pour adhérer à l’association, vous pouvez remplir le bulletin 2014 (à télécharger ici) de votre plus belle plume.

A venir le bulletin 2015
[huge_it_slider id= »7″]


IMG_3458

Yves Chaland 

Yves Chaland est un scénariste et dessinateur de bande dessinée français, né à Lyon le 3 avril 1957, mort le 18 juillet 1990 des suites d’un accident de voiture. Il a vécut à Nérac jusqu’à son baccalauréat.

Avec Ted Benoit, Serge Clerc et Floc’h, il a relancé, dans les années 1980, le style ligne claire en France.

Yves Chaland publie ses premières planches à 17 ans dans le fanzine Biblipop. Il étudie ensuite aux Beaux-Arts de Saint-Étienne, où, avec Luc Cornillon, il crée son propre fanzine, L’Unité de Valeur, en 1976.  En 1978, remarqué par Jean-Pierre Dionnet, Yves Chaland collabore au célèbre magazine Métal Hurlant. Il crée Bob Fish (1981), Adolphus Claar (1983) et Freddy Lombard, dont les aventures seront publiées dans Métal Hurlant Aventure.  En 1982, il entame les aventures du Jeune Albert, garnement du quartier des Marolles à Bruxelles, aussi fourbe que méchant. Yves Chaland sera ensuite pressenti pour reprendre les Aventures de Spirou et Fantasio.

Il a collaboré également à Bayard Presse (Astrapi, Grain de Soleil), Magic Strip, Télérama, Reader’s Digest, Best et bien d’autres magazines. Son style lui a valu d’être particulièrement sollicité par le monde publicitaire, séduit par la limpidité et la « modernité » de son trait.

En 2008, dix-huit ans après sa mort, sa veuve, ses amis artistes, et  la ville de Nérac décident de lui rendre hommage et de créer les Rencontres Chaland, un festival de bande dessinée. Ces rencontres deviennent un rendez-vous annuel à Nérac  et crée un  lien entre ce territoire et les  auteurs contemporains du 9eme art.

www.yveschaland.com

logo_asso

Nous avons  un  projet d’embauche d’un premier salarié​  dédié au développement de l’association et à l’animation​, en juillet 2015​ . Nous avons trouvé un très bon financement basé sur la mutualisation, pour le salaire chargé.  Les aides couvrent 80% du salaire la première année, 75% la deuxième année ,40% la 3ème année. La condition d’embauche pour une création de poste est la mutualisation entre deux associations​ !

Nous recherchons une association partenaire, pour utiliser une partie du temps de la personne salariée selon les besoins de chaque association.

​C​ela peut être 1 semaine, 1 mois, 1 jour par semaine…. à discuter.

Vous pouvez me joindre au 06 83 47 11 21 pour ​plus d’information

.

logo_asso

 Revue de Presse

Rencontres Chaland, un appel régional

 

Bilans et projets pour les prochaines rencontres en 2016./ Photo DDM Henri Nouilhan

Samedi dernier, Isabelle Chaland, présidente et organisatrice des Rencontres Chaland, animait et présidait l’assemblée générale de l’association à l’Espace d’Albret. «Cette 8e édition de la manifestation sur la bande dessinée connaît toujours autant d’engouement, drainant des amateurs et dessinateurs venus parfois de très loin», indiquait la présidente. Dressant son bilan de l’année écoulée, pas moins de 43 auteurs ont été présents au cours du festival, soit une douzaine de plus que l’année précédente. Le château et le cinéma Le Margot ayant été partenaires, la fréquentation de ces lieux s’est bien passée avec un bon taux de visiteurs et même si le petit local de la rue de la Séderie n’a pas été utilisé, globalement, le bilan des fréquentations des lieux sollicités est positif. Au cours de ce festival, les ateliers réservés aux enfants ont été bien suivis. Toutefois pour la prochaine édition, il devrait y avoir des espaces plus spécialisés tenant mieux compte des âges. Parmi les exposants, l’espace librairie régulièrement bien sollicité par le public a vu une progression de 25 % de son chiffre d’affaires. L’essentiel du public provient de la région pour 71 % avec une augmentation régulière pour le département à plus de 60 %. Ce public restant en moyenne deux jours et demi, l’hébergement en hôtel, gîtes et structures adaptées s’en trouve bénéficiaire pour plus de 60 % des visiteurs.

Précieux partenariat

Abordant les aspects comptables, Isabelle Chaland remercie ses partenaires : «Ce festival annuel, nous le devons à l’action conjuguée de l’ensemble de nos partenaires ; les artistes bien sûr, présents et actifs, les bénévoles sur le terrain qui pourvoient aux aspects matériels, aussi aux institutions sensibilisant leur public aux aspects culturels et je pense aux écoles. La région, le département, la communauté de communes du Val d’Albret et tous les autres, nombreux, dont la commune de Nérac, reçoivent nos remerciements pour leur participation à l’acculturation en Néracais».

Les lycéens préparent les Rencontres Chaland

Une trentaine d'élèves de seconde vont découvrir la richesse et la diversité du monde de bulles.

Yves Chaland était un enfant de Nérac, mais c’était aussi un élève du collège Henri-de-Navarre. À la cité scolaire, les Rencontres Chaland sont donc l’occasion de revenir sur la carrière d’un ancien, qui commençait déjà à exercer ses talents sur ses cahiers d’école. Depuis quelques années, le festival est donc entré au programme de l’enseignement d’exploration axé sur la littérature et la société. Car «la bande dessinée parle de sujets de société», assure Solange Chaland, cousine de l’artiste et professeure documentaliste dans l’établissement scolaire. «Mais ce n’est pas toujours cet aspect-là de la bande dessinée que les enfants connaissent, eux, c’est plus la BD divertissement…».

Revoir ses classiques

Aux côtés d’Audrey Bourda et Xavier Laplagne, professeurs de français et d’allemand, elle va donc tenter de faire découvrir à une trentaine d’élèves de seconde la richesse et la diversité de ce monde de bulles. Pendant tout un trimestre, les lycéens vont travailler sur ce genre littéraire à part entière, à raison d’une heure et demie par semaine.

Hier, c’était la première séance du programme et la classe a accueilli une intervenante de choix en la personne d’Isabelle Chaland (voir encadré). Avec elle, les jeunes Néracais ont abordé les codes du 9e art et ont révisé leurs classiques. Une séance de révision qui n’a pas fait de mal, si on en croit les hésitations des lycéens face à Corto Maltese, Spirou ou encore Lanfeust.

«La BD, c’est vivant et c’est de la littérature»

Cela n’étonne pas vraiment leur professeure de français. «D’une année à l’autre, c’est très variable», explique Audrey Bourda, «parfois on a des élèves fanas de BD, de la traditionnelle au manga et parfois on en a d’autres qui n’avaient jamais ouvert d’album. Ceux-là sont dans une phase de découverte, voire de réticence, mais finalement ils découvrent que la bande dessinée, ça se lit différemment. C’est un bon moyen de les attirer vers la lecture».

Ce module est aussi l’outil idéal pour casser quelques clichés et faire comprendre aux adolescents que «la BD, c’est vivant et c’est de la littérature». Ils vont apprendre cette leçon en travaillant sur diverses thématiques liées à la bande dessinée et bien entendu, en participant activement aux Rencontres Chaland. Pour l’enseignante, ce rendez-vous est chaque année l’opportunité d’ouvrir de nouveaux horizons à ses étudiants. «La littérature pour eux, c’est poussiéreux. Avec ce module on essaie de leur montrer que c’est quelque chose de vivant, et ce festival c’est un événement vivant».

2014-11-11Cultureopoing-w1 2014-10obs 20141119093410865 2014-10-18Lemonde-culture003 2014-10-18Lemonde-culture002 2014-10-18Lemonde-culture001 (L'inqui351tant Monsieur Burns - 04/10/2014 - LaD351p352che.f (La ligne claire s'obscurcit - 02/10/2014 - LaD351p352che.fr) (La ligne claire s'obscurcit - 02/10/2014 - LaD351p352che.fr) : MCENTRALE-Loisirs : Page Double 1 et 2/F 2014-09-25Telerama004