apprenons 2

Les coordonnées

Bureau – école de vélo – Atelier de réparation

Rue Remparts Sainte Foy

47000 Agen

France

Portable : 06 40 46 94 71

Bureau : 05 53 68 78 60

contact@fees-du-sport.com

www.fees-du-sport.com

logo-fees-du-sport

Présentation

L’association Fées du Sport, association loi 1901 créée le 24 avril 2008, présidée par Muriel BOULMIER, à Agen, est née d’une réflexion entre amis : les sports féminins sont moins considérés par les médias et le grand public que les sports masculins. Les membres de Fées du Sport ont souhaité s’investir dans une association pour aider au rétablissement de la parité et comprendre les différences entre les pratiques sportives des femmes et des hommes.Fées du Sport organise des manifestations pour soutenir, encourager et développer la pratique du sport féminin sous toutes ses formes que ce soit dans le cadre sportif ou celui du loisir.Le premier coup de baguette des Fées du Sport a été de doter l’équipe de cyclisme féminin « Team Lot-et-Garonne » de nouveaux vélos.Elle a participé à la journée du vélo, le 7 juin 2008, afin de se faire connaître.Le 24 octobre 2008, a eu lieu une représentation théâtrale en collaboration avec Burkina TH pour récolter des fonds nécessaires au financement d’autres projets.Elle a organisé plusieurs collectes de vélos inutilisés auprès du grand public.

A l’occasion de la soirée organisée par l’APELS et la Fondation GDF SUEZ pour la remise des prix du sport solidaire, Muriel BOULMIER, la présidente, a reçu au nom de l’association Fées du Sport qu’elle préside, le prix national dans la catégorie « Insertion sociale et professionnelle par les activités physiques et sportives ». Cette cérémonie a eu lieu à l’Assemblée Nationale le 13 février en présence de Claude Bartolone, Bernard Accoyer et de nombreux ministres.

logo-fees-du-sport

LA LOCATION DE VÉLO À AGEN

L’association Fées du Sport propose son parc de vélos à la location :

  • Vélos Adultes
  • Vélos enfants et adolescents
  • Un kiddy van (remorque pour enfant sur réservation)
  • Une Rosalie (uniquement en période estivale et sur réservation)
  • Un tandem (sur réservation)

Les vélos loués :

large parc de vélos entretenus par un professionnel

mais également des vélos d’enfants et d’adolescents

La location est réservée aux membres de l’association Fées du Sport.

Pour adhérer c’est très simple !

Cotisation individuelle : 10 €
Cotisation famille (parents, enfants mineurs) : 16 €

Nouveau : Possibilité de souscrire à une adhésion de groupe (hors famille, min 6 personnes, 50€), nous contacter.

Tarifs de la location d’un Vélo :

DURÉE TARIF ADULTES TARIF ENFANTS
1 jours 5 € 3€
2 jours 10 € 6 €
3 jours 15 € 9 €
4 jours 20 € 12 €
A partir du 5ème jour forfaits forfaits

 

Chaque location comprend :

  • un kit réparation,
  • un kit de sécurité avec un casque et un gilet (conseillé en ville, obligatoire hors agglomération)
  • un antivol (à clé)
  • une pompe
  • un panier de transport (sur demande).

Pour une période plus longue nous consulter : 05.53.68.78.60 ou 06.40.46.94.71

Tarifs de la location Tandem :

DURÉE TARIF
Par jour 10 €

 

Tarifs de la location Vélo électrique :

DURÉE TARIF
Par jour 25 €

 

IMG_0819
vélo électrique

 

Tarifs de la location Rosalie :

DURÉE TARIF
La balade (1 heure) 10 €

 

Tarifs de la location kiddy van :

DURÉE TARIF
Par jour 10 €

 

Un dépôt de garantie pour chaque location vous sera demandé.
(250 € par vélo, 300€ pour le kiddy van, 350 € pour le tandem)

Service supplémentaire :

location siège enfant : 3 € par jour

Profitez de ces vélos pour partir découvrir la voie verte qui relis Bordeaux à Sète ou pour parcourir les quelques 80 kilomètres Lot-et-garonnais.

BagaFrance s’associe à Fées du Sport pour vous permettre de partir et d’arriver où vous le désirez sans vous soucier du lieu de location de vos vélos. BagaFrance se charge de les transporter pour 18 € / vélo (uniquement entre Toulouse et Bordeaux). Par exemple, si vous souhaitez louer des vélos Fées du Sport en partant de Toulouse pour arriver à Agen, Fées du sport et BagaFrance vous les livreront à Toulouse. Pensez-y !

Contact Adresse :
Rue Remparts Sainte-Foy – 47 000 Agen
Renseignements au 05.53.68.78.60 ou 06.40.46.94.71
Adresse mail :
contact@fees-du-sport.com
Ouvert toute l’année du lundi au samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h

De mai à septembre : permanence le dimanche au 06.40.46.94.71

Afficher Association Fées du Sport sur Google Map

Réductions :
loueur recommandé SNCF depuis 2011 : – 10 % sur présentation de votre billet de train validé depuis moins de 24 h
Partenariat Jumelage Agen : – 10 % sur présentation du passeport jumelage
Loueur recommandé par le Petit Futé depuis 2012

Logo destination Agen    Suggestions de l’Office de Tourisme d’Agen pour une balade :
  – Visite Agen à Vél’eau : « d’une rive à l’autre de Dame Garonne » découvrir l’histoire du fleuve, du canal de la Garonne, le pont canal et les quatre écluses et emprunter la célèbre voie verte à l’ombre des platanes.
Dates : les 8, 15 22 et 29 juillet de 15h à 17h et les 5, 12, 19 et 26 août

  – Visite Passeligne à vélo « Parc naturel urbain Agen/Garonne : comprendre le paysage et la nature de Destination Agen » découverte de la faune et de la flore locale, des paysages de la vallée et point de vue sur les coteaux de Gascogne et du bas Quercy.
Dates : 7, 14, 21 et 28 juillet de 15h à 17h et les 4, 11, 18 et 25 août

Tarif Office de Tourisme : 5€/personne/visite + location d’un vélo 5€/personne/visite soit un total de 10€/ personne/visite

Mais aussi : Agen cycliste, les bords du canal, etc.

loueurs-2013-2014 logo_petit_fute_2014Logo Accueil Vélo

logo-fees-du-sport

FAIS DON DU VÉLO

L’association Fées du Sport a lancé l’action « Fais don du vélo » sur tout le département (Agen et environs, Villeneuve-sur-Lot, et Marmande). Chaque année, nous organisons une ou plusieurs collectes de vélos inutilisés. De plus, nous sommes également en mesure de recevoir des dons spontanés tout au long de l’année. Ainsi, nous enregistrons en moyenne deux dons de vélos par semaine !

Vélos récupérés pour être remis en état.

Si vous souhaitez nous donner un vélo, vous pouvez nous contacter au 05.53.68.78.60(HB) ou 06.40.46.94.71 par mail contact@fees-du-sport.com

Après réparation, ils sont redistribués à des femmes, des enfants, des hommes qui en ont besoin, notamment pour se rendre à leur travail, prévenir l’isolement, ou permettre à des parents de pratiquer une activité sportive avec leur(s) enfant(s).

Réparation des vélos donnés

L’association Fées du Sport, en partenariat avec la Prévention Routière, prévoit une initiation de ses bénéficiaires à la sécurité en vélo afin de les inciter à utiliser ce moyen de transport simple et économique en toute sécurité en ville. Chaque bénéficiaire reçoit une formation à la pratique du vélo, à la Sécurité Routière et au partage de la rue. Nous organisons plusieurs temps forts durant l’année permettant de délivrer ces formations mais également en proposant au grand public de participer à ces séances de sensibilisation.

A l’issue de la formation, chacun des bénéficiaires se voit remettre un diplôme de vélo citoyen ainsi qu’un « kit sécurité à vélo ».

Diplôme Vélo Citoyen

Concernant le grand public qui participe aux séances de sensibilisation, nous lui remettons une documentation sur la sécurité routière et des cadeaux « sécurité à vélo » (éclairage, supports réfléchissants…).

Si vous souhaitez nous faire parvenir une demande de vélo il suffit de télécharger le dossier de demande et de nous le renvoyer dûment rempli accompagné des justificatifs.

L’ÉCOLE-VÉLO POUR ADULTES

L’école de vélo à Agen et environs 

A l’occasion des conférences, des dépose-vélos et des initiatives “sécurité à vélos” organisées par l’association, de nombreuses femmes avaient exprimé le souhait de vaincre leur peur à vélo ou d’apprendre à en faire, persuadées que cet apprentissage est impossible pour les adultes.

Stage de l'école à vélo

Pourtant, on peut apprendre à faire du vélo à tout âge avec des méthodes adaptées !

C’est pour cela que Fées du Sport a créé en 2011 l’école-vélo. Elle s’adresse aux femmes, aux seniors mais aussi à toute personne qui souhaite partager les joies du vélo ou a besoin de reprendre confiance en elle.

L’Ecole de vélo, outre l’apprentissage de l’équilibre sur un deux-roues, apportera tout l’univers nécessaire à une circulation à vélo en toute sécurité.

Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette

logo-fees-du-sport

 Revue de Presse

«Les Fées du sport» font étape

 Une école de vélo voit le jour à Pont-du-Casse. Une initiative saluée par les partenaires.

Créée en 2008 par Muriel Boulmier, sa présidente fondatrice, l’association «Les Fées du sport», qui favorise la pratique du sport au féminin, vient de se pencher sur le berceau de Pont-du-Casse.

L’idée de départ était de récupérer des vélos, les réparer et les offrir à des personnes dans le besoin. «Nous nous sommes très vite rendus compte que les bénéficiaires ne connaissaient pas bien le code de la route» explique la présidente. D’où la mise en place en 2010 du diplôme de vélo-citoyen, puis la création de l’école de vélo pour femmes adultes, avec comme parrain le légendaire Raymond Poulidor. «Les Fées du Sport» ont donc changé de braquet.

Cette école de vélo qui a fait la Une des médias, fonctionne toujours sur Agen, à raison de deux cours hebdomadaires, sur le parking du Skating. Elle va s’étendre aux villes voisines, et Pont du Casse aura bientôt la sienne, sur l’esplanade du centre culturel. «J’ai toujours suivi de près le parcours des «Fées du Sport», cette idée citoyenne colle parfaitement à la philosophie de la nouvelle municipalité, souligne le premier magistrat cassipontin, Christian Delbrel, visiblement ravi d’accueillir dans ses murs cette école de vélo pour femmes adultes. «Nous avons en plus comme projet de mandat une voie verte qui relierait Bajamont à Agen, en passant évidemment par Pont du Casse. Je suis certain que l’idée de Muriel Boulmier va faire des petits».

Primée par la Région, cette initiative qui repose essentiellement sur des partenariats privés, a aussi reçu l’aide de l’agglomération d ‘Agen. «La nouvelle région ne devra pas se désinvestir et continuer à soutenir l’emploi. Les Fées du Sport amènent à l’emploi par l’autonomie de la pratique du vélo» insiste Muriel Boulmier, aussi directrice générale du groupe Ciliopée, dont on connaît tous ici l’engagement associatif.

Ouverte aux femmes adultes, seniors compris, de Pont- du- Casse et des communes limitrophes, cette école de vélo fonctionnera tous les mardis, de 14h15 à 16h15, sur l’esplanade du centre culturel, à compter du 24 novembre. Les cours seront dispensés par Eliane Verdun.

Renseignements et inscriptions au 05 53 68 78 60.

Fées du sport joue les Pères Noël

L’association Fées du sport a joué samedi les Pères Noël en offrant à quarante personnes des vélos, grâce à l’action «Fais don du vélo», initiée dès 2008 qui consiste à récupérer des vélos inutilisés auprès du grand public et à les remettre en état.Ces deux-roues sont ensuite donnés à des enfants ou à des adultes qui n’en possèdent pas pour les remettre «en selle» socialement et professionnellement. Car ces publics démunis de moyens de locomotion peinent à se déplacer pour faire une course ou se rendre à un entretien d’embauche. C’est donc une œuvre d’utilité publique que réalise cette association agenaise présidée par Muriel Boulmier, elle-même adepte de ce mode de déplacement doux.En contrepartie d’un changement de vie, objectif voulu par Fées du sport, les heureux récipiendaires devront passer un examen de sécurité à vélo couronné par la remise du diplôme «vélo-citoyen». Un goûter de Noël clôturait ce moment joyeux.

Vieillissement : contre les idées reçues

Muriel Boumier./ Photo DDM
Muriel Boumier./ Photo DDM 

Auteure de deux rapports ministériels en 2010 et 2012 sur le vieillissement de la population, l’Agenaise Muriel Boulmier a mis à profit les centaines de consultations, de tables rondes et d’entretiens au service d’un livre («Arrêtez de nous prendre pour des vieux» publié aux Éditions Balland) qui entend tordre le cou aux idées reçues. Elle part d’un principe simple, pose dix «axiomes» sur les personnes âgées et les démonte, arguments chocs et chiffrés à l’appui. «C’est vrai, c’est un peu provoc, mais il faut éviter d’ouvrir une guerre de génération, on n’en a pas besoin ; elle n’aurait pas de sens. Je vous cite trois exemples : «les vieux sont des nantis», on l’entend tout le temps. C’est faux, la retraite moyenne d’une femme de plus de 65 ans est de 932 euros, le montant est de 1 300 quand on fait la moyenne homme femme. On dit qu’ils sont propriétaires : c’est vrai au 3/4, mais tous n’habitent pas les beaux quartiers de Paris. En zone rurale, ça ne rime pas avec richesse. On dit que «les vieux sont oisifs» : ils s’occupent de leurs enfants, de leurs petits-enfants et, dans de nombreux cas, de leurs parents âgés et souvent malades. Je parle dans ce cas de «génération sandwich». Tous ne vont pas traverser le désert à dos de chameau. J’ai fait également un chapitre qui s’intitule «la femme est un vieux comme les autres !» Encore une idée reçue. C’est vrai que la femme vit en moyenne plus longtemps que l’homme mais son revenu est beaucoup plus faible. Au fil des pages, les idées reçues tombent les unes après les autres. «Trop vieux pour aimer ?». Elle cite cette histoire d’amour née entre un homme de 91 ans et une femme de 86 ans : émouvant.

S.D.

Agen. «Arrêtez de nous prendre pour des vieux !»

Auteur de deux rapports de missions ministérielles sur l'adaptation de la société au vieillissement, Muriel Boulmier a eu de la matière pour étayer le propos de son ouvrage «Arrêtez de nous prendre pour des vieux»./Photo Jean-Michel Mazet.
Auteur de deux rapports de missions ministérielles sur l’adaptation de la société au vieillissement, Muriel Boulmier a eu de la matière pour étayer le propos de son ouvrage «Arrêtez de nous prendre pour des vieux»./Photo Jean-Michel Mazet.

 

La directrice générale de Ciliopée se fend d’un livre coup de gueule sur le regard de ses contemporains sur la vieillesse. Elle s’est déjà glissée dans le débat sur la dépendance.À bas les idées reçues sur la vieillesse. Si les 120 pages devaient être résumées, ce serait par cet appel au peuple. En épilogue de son livre «Arrêtez de nous prendre pour des vieux», Muriel Boulmier cite sa grand-mère auvergnate, qui disait : «Pain de vieillesse se pétrit pendant la jeunesse […] Sage, comme toutes les grands-mères, elle n’a jamais voulu avouer quand l’une ou l’autre finissait ni commençait».

Contre les idées reçues

Directrice générale du groupe immobilier Ciliopée, Muriel Boulmier a, pour le sujet qui intéresse son ouvrage, été l’auteur de deux rapports de missions ministérielles sur l’adaptation de la société au vieillissement. En 2011, elle a été nommée «experte» pour le débat national sur la dépendance. Et c’est à ce titre qu’elle se fend de ce coup de gueule contre les idées rabâchées sur le troisième âge, les seniors. Cette recherche infructueuse du vocabulaire convenable est d’ailleurs la première phrase du livre, dans son avant-propos. «Catégorie inclassable, les personnes vieillissantes ne se nomment pas. Cette difficulté à les qualifier est symptomatique d’une acceptation balbutiante de l’évolution de notre démographie[…] Comme s’il n’y avait qu’une alternative : on est vieux ou on ne l’est pas». Et de poser la question : «A quel âge est-on vieux ?» Éléments de réponse à lire.

«Arrêtez de nous prendre pour des vieux», Muriel Boulmier aux éditions Baland (9,90 €, 128 pages). Parution 25 novembre.

La Dépêche du Midi
l’association participe à la journée de solidarité
L’association reçoit le prix national du sport solidaire