logo pages

presentationccPARI47

     

logo1L’HISTOIRE  DE L’ASSOCIATION :

En 1989, le cinéma de Nérac (Lot-et-Garonne, France) fermait.

Notre Association a été créée à ce moment par un groupe de citoyens, refusant la fatalité du vide culturel.

Pour forcer le destin, l’Association a décidé d’organiser des séances de cinéma, pour démontrer que le cinéma avait un avenir dans la ville.

Pendant 3 ans, elle a projeté régulièrement des films. Notre démonstration a fini par être entendue par la municipalité qui a décidé de rouvrir le cinéma, avec un succès qui ne s’est pas démenti.

Nous avons participé à l’animation du ciné-club pendant 2 ans, au sein du « Margot », qui est le nom du cinéma. Puis, nous avons décidé de franchir un cap supplémentaire avec l’organisation de festivals de cinéma à Nérac, autour d’un thème fondateur : « Un homme, un cinéaste, une culture, un pays… ».

Nous avons donc présenté une oeuvre avec la projection de films marquants du metteur en scène choisi, en essayant de mettre en relief l’évolution de l’oeuvre créatrice, mais aussi en l’associant à la culture et au pays dont il est issu.

Autour du festival, est donc mise en place une animation présentant la culture, le mode de vie, le présent et le passé, ainsi que la gastronomie (un repas à thème est organisé…) du pays en question, ceci en collaboration avec plusieurs partenaires.

Le premier festival a été consacré à Youssef CHAHINE et à l’Egypte en 1998.

Le second à Akira KUROSAWA et au Japon en 1999.

Le troisième a concerné Francesco ROSI et l’Italie en 2000…

Le quatrième en 2001 a permis d’évoquer l’oeuvre d’Arthur PENN et les Etats-Unis. Celui de 2002 a été consacré au cinéma espagnol et à l’Espagne.

En 2003, le festival a eu lieu à Barbaste Un partenariat s’est constitué entre notre association, la mairie de Barbaste, la communauté de communes du Val d’Albret, la Fédération des Oeuvres laïques et la médiathèque de Nérac, pour l’organisation du festival.

A partir de 2003, le festival s’est déroulé chaque année à Barbaste où les conditions d’accueil sont excellentes.

La sixième édition a donc eu lieu en avril, et a été consacré au cinéma chinois et à la Chine. La septième édition a eu lieu en mars 2004 avec comme thème cinéma anglais. La huitième édition a eu pour thème le cinéma mexicain. La neuvième, le cinéma indien. La dixième au cinéma européen.

En 2008, la formule a évolué vers la présentation de films liés à l’histoire, en relation avec le thème choisi chaque année par le festival du film historique de Pessac (33), mais aussi vers un partenariat avec d’autres associations : les Montreurs d’Images d’Agen, les Amis du Vieux Nérac…

En février 2008, le thème du festival a été « la liberté », en novembre 2008, la guerre de 1914-18. En mars 2009, cela a été la guerre d’Espagne et La Retirada.Puis le rire dans le cinéma en 2010. En 2011, ce fut le cinéma africain.En 2012, le thème choisi a été « des villes et des hommes », en 2013 « peinture et cinéma… etc…

Mais l’Association s’est dès le départ intéressée à d’autres formes d’expression que le cinéma …

Car notre intérêt pour cette forme d’expression artistique s’inscrit dans un besoin de culture et de vie sociale au sens large.

à l’origine un projet culturel à Nérac :

L’association a participé et organisé plusieurs dizaines spectacles et soirées.

En premier lieu des films, d’abord projeté au LEPA (avant que le cinéma ne rouvre ses portes à Nérac), puis dans le cadre du ciné-club du Margot, puis dans le cadre des festivals de cinéma.

Ensuite des soirées cabaret, des soirées occitanes, des représentations théâtrales, des soirées musicales …

Mais l’Association Culture et Cinéma, n’est pas seulement un organisateur de spectacles à Nérac. Nous sommes avant tout un groupe de personnes voulant créer sur Nérac une dynamique culturelle.

Mais quelle culture ? Nous ne voulons pas de spectacles plaqués sur des spectateurs / consommateurs. La culture, c’est aussi des moyens d’expressions au service d’une vie locale. Notre projet commence par donner en priorité la parole à des personnes de la région … pour ensuite ouvrir des interrogations sur l’ensemble de la planète.

La culture est une partie importante de notre vie sociale, c’est un vecteur favorisant les échanges …

logo1

Réalisations, projets

 de CULTURE ET CINEMA A NERAC.

Les Soirées CABARET : Donner la parole à des artistes locaux. Avec de la musique, de la danse, des sketchs, du théâtre … En faisant chanter les spectateurs … Dans une ambiance chaleureuse et avec entrée gratuite. Ces soirées ont connu un succès populaire croissant.

Les Soirées OCCITANES : En première partie, des contes ou du théâtre en occitan. Puis vient le bal gascon.

Les Soirées THEATRE : Organiser la venue à Nérac, en particulier des groupes de théâtre de la région, mais pas seulement … L’association entretient des relations fraternelles avec une troupe de théâtre locale : le « petit Théâtre de Bruch » (Bruch étant une localité près de Nérac), ainsi qu’avec la chorale de la même localité.

Les Soirées MUSICALES : Toutes les formes de musiques nous intéressent, qu’elles soient traditionnelles, classiques, rock, jazz…

ANIMATION CINEMA : D’abord les films au LEPA, , puis le ciné-club, enfin aujourd’hui le festival de films selon une thématique, documentaires et débats.

logo1

TABLE RONDE  » Où en est-on des droits des femmes ? » à l’Espace d’Albret avec les intervenants et membres de l’association Culture & Cinéma c’était le 8 Mars dernier. Une belle soirée, bien animée.
Avec Françoise DULIN (Responsable du Planning Familial en Lot & Garonne), Marie-France MOULUCOU, (déléguée aux droits des femmes et à l’égalité en Lot-et-Garonne), Laurent BRUNEAU, LDH, Monique NICOLAS, militante féministe.

Jean-Pierre Pierdon et Pierre Robin co-Présidents de l’association Culture &Cinéma
Notre site:
http://neracculturecinema.wix.com/culturecinema


Revue de Presse

Une table ronde bien fournie

Françoise Dulin intervenait pour le Planning familial./ Photo DDM H.N.

A l’espace culturel à Nérac, le public s’est déplacé en nombre pour assister à la table ronde organisée par l’association Culture et Cinéma. Pierre Robin ouvrant cette première manifestation présentait les invités. Une lecture à voix haute de textes était réalisée avec Marie pour «Il pleut sur Nantes», puis Nadine reprenait un texte concernant Barbara qui ne fut pas entendue en son temps et Monique, avec Jean Ferrat, revenait sur les paroles de cette chanson connue de tous «La Femme est l’avenir de l’homme». Le film qui suivait cette introduction avait pour thème la recherche d’égalité entre hommes et femmes incitant à la réflexion quant aux conséquences sociétales. Statistiques, expérimentations, puis des interrogations aussi étaient adressées au spectateur : «Aurait-on des idées si radicalement opposées pour que nous ne puissions vivre en bonne intelligence ?». Intervenante, Marie-Ange rappelait que c’est dans la tranche des 18-44 ans que la première violence est celle des hommes qui tuent les femmes… Le débat fut alors lancé. Françoise Dulin apporta des précisions. «Le droit à la contraception a changé beaucoup de choses. Malgré cela, la femme de nos jours représente encore un enjeu important du fait de sa capacité à enfanter ; une triste réalité encore très actuelle dans les pays en conflit». Et puis nos sociétés ont développé des moyens de communication à forte connotation au travers des slogans, des images de la publicité, éléments porteurs d’une certaine idée de la femme. Elle poursuivait : «L’information, l’accès au droit, à la santé sont fondamentaux pour les individus. L’égalité mal comprise chez les 18-25 ans peut laisser penser que faire des avances à l’autre, autorise à passer à l’acte, ce qui expose au danger du viol…». Monique Nicolas, Marie-France Moulucou et le représentant de la Ligue des Droits de l’Homme intervenaient aussi à leur tour devant un public des plus attentifs.