apprenons 2

Les coordonnées

ALFAR de LORENZO Mireille

15 place Gambetta

47700 Casteljaloux

05 53 93 99 40

mireille@cfm92.com

Site Internet

Ecouter la radio en direct

apprenons 2

Présentation

CASTEL FM – Fréquence 92

Notre station de radio CASTEL FM (CFM) a actuellement 31 ans d’existence. La première émission de la station, qui s’appelait alors CASTEL 102 à eu lieu le dimanche 16 août 1981 !  La radio fonctionne 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 depuis 1987 et compte à l’heure actuelle 4 salariés. Notre zone de diffusion s’étend sur un rayon de 50 km autour de CASTELJALOUX, et du fait de sa situation géographique, outre le sud-ouest du LOT ET GARONNE, nous diffusons sur le sud GIRONDE, et le nord des LANDES.  Notre zone d’activité s’étend sur un rayon de 30 km autour de CASTELJALOUX, puisque nous intervenons au niveau de nos formations locales, qu’elles soient municipales ou associatives, ainsi qu’au niveau commercial sur tout le secteur de : CASTELJALOUX, le MARMANDAIS, le TONNEINQUAIS, les secteurs d’AIGUILLON et de MIRAMONT DE GUYENNE. Nous couvrons donc un bassin de population d’environ 100 000 personnes, et les études d’écoute des radios locales privées effectuées par nos différentes fédérations de radios, départementales, régionales ou nationales, démontrent que 30 % de la population écoute les radios locales à des moments clés de la journée.Nous comptons aujourd’hui environ 160 partenaires commerciaux, et près de 300 associations adhérentes.

Nous axons notre activité sur l’information locale de proximité et nous proposons 6 bulletins journaliers : 6h30-7h30-8h30-12h30-18h30-20h30. La programmation musicale est faite en moyenne de 70 % d’oeuvres d’expression française, conformément à la dernière convention signée avec le CSA, le 01 juillet 2012.

LES BUTS :

– Le développement sous toutes ses formes, de la recherche et de l’animation culturelle populaire, de la diffusion de l’information. Son effort porte plus précisément sur la réflexion dans ces domaines, que permettent les innovations modernes. L’association se fixe aussi un rôle d’information.

LES MOYENS :

– l’organisation de rencontres, conférences, débats, fêtes et de tout autre manifestation

– l’utilisation de tout moyen graphique, audio-visuel

– la publication de toutes revues, ou documents périodiques ou non, et, d’une façon générale, toute activité juridique, se rattachant directement ou indirectement à l’objet social précédemment défini.

– Elle peut mettre son outil et ses moyens matériels à la disposition des associations. Ces productions engagent tant sur le contenu que les moyens utilisés, ces dites associations. Pour cela :

– Elle s’ouvre à toutes les disciplines

– Elle s’ouvre à toutes les associations locales

– Elle favorise les contacts interdisciplinaires

– Elle n’a aucune dépendance confessionnelle ou politique, idéologique,

– Elle assure les contacts ou liaisons utiles avec l’administration, les associations, le grand public, les collectivités locales

– Elle oriente ainsi son activité plutôt vers une vulgarisation de haute tenue que vers une érudition exhaustive.

RADIOPHONIQUEMENT, Mireille de LORENZO

slide0 slide001


cfmradio


 

Historique

Première émission : le dimanche 16 août 1981.Sous la dénomination de ‘’C.102 ‘’, une association est constituée conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901. Les statuts de l’association sont parus au J.O du 24 octobre 1981.
Le 11 avril 1983, l’association obtient l’avis favorable de la Commission Consultative
des radios locales privées.
 De 1981 à 1983, la radio ne fonctionnait que le dimanche matin avec exclusivement des bénévoles. Son studio était installé chez un particulier, membre de l’association.
En 1983 : nouveau local fourni par la Mairie de Casteljaloux et ouverture d’antenne quotidienne à partir de 18H, ainsi que le dimanche matin, d’où l’embauche de contrats aidés T.U.C et C.E.S.
Le 19 janvier 1984 : publication au J.O de l’Autorisation officielle de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et attribution de la fréquence 101.6 Mhz.
En 1984 : obtention du 1er FSER (Fonds de Soutien à l’Expression Radiophonique) que nous obtenons depuis lors tous les ans sur présentation de dossier.
En 1986 : premier emploi permanent.
Dès 1987 : émissions 24H/24 et 7 jours/7, toujours à l’aide de bénévoles, de T.U.C et de C.E.S, et conformément à l’objectif de ces contrats, la radio s’est toujours efforcée de pérenniser ces emplois, d’où besoins croissants de fonds.
Renouvellement d’autorisation le 25 février 1992 par le C.S.A (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel)
Autorisation définitive : décision n°92478 du 26 mai 1992 parue au J.O du 24 juin 1992 et attribution de la fréquence 92 Mhz. Ainsi que changement du nom de la radio imposé par le C.S.A : CASTEL 102 devient CASTEL FM.
L’autorisation d’émettre est obtenue pour 5 ans.
Reconduction de l’autorisation en 1997 : décision n°96-1103 du 26 novembre 1996, parue au J.O du 29 juin 1997.

Nouvelle reconduction de l’autorisation le 19 juin 2007 : décision n°2007-572 parue au Journal Officiel du 26 août 2007.


L’association se donne pour but :
– le développement sous toutes ses formes de la recherche et de l’animation
culturelle populaire, de la diffusion de l’information. Son effort portera plus
précisément sur la réflexion dans ces domaines que permettent les innovations
modernes.
Les moyens d’action sont :
– l’organisation de rencontres, conférences, débats, fêtes, et de toute autre
manifestation
– l’utilisation de tout moyen graphique, audio-visuel,
– la publication de toutes revues, bulletins, ou documents périodiques ou non
L’association met son outil et ses moyens matériels à la disposition d’autres
associations et pour cela :
– elle s’ouvre à toutes les disciplines
– elle s’ouvre à toutes les associations locales
– elle favorise les contacts interdisciplinaires
– elle n’a aucune dépendance confessionnelle ou politique, idéologique
– elle assure les contacts ou liaisons utiles avec l’administration, les associations,
le grand public, les collectivités locales

Programmes – Emplois

Ils se veulent à la fois variés, distractifs et enrichissants.Pas de public particulièrement ‘’ciblé’’ dans notre zone d’écoute à la fois rurale et semi-urbaine.CASTEL FM s’attache dans ses différents créneaux horaires à toucher tout le monde, jeunes et moins jeunes, de tous milieux culturels et sociaux. C’est une radio généraliste de proximité qui axe son effort sur l’INFORMATION LOCALE et les SERVICES.Elle développe également ses émissions à thèmes et traite de tous sujets concernant la CULTURE, les ARTS, et le SPORT. Véritable reflet de la vie locale de toute une région, elle reçoit régulièrement à son micro les différentes associations de sa zone d’écoute, les aide dans leurs animations respectives et facilite la promotion de leurs activités.Notre écoute sur une tranche horaire donnée (7H – 11H) est d’environ 12 000 personnes par jour sur notre bassin d’influence, soit CASTELJALOUX-la région marmandaise- la région tonneinquaise-AIGUILLON)

Nous comptons aujourd’hui environ 160 partenaires commerciaux, et plus de 400 associations adhérentes.
En ce qui concerne l’information locale proprement dite, 6 bulletins journaliers sont diffusés : 6H10 – 7H10 – 8H10 – 12H10 – 18H10 – 20h10 et pour cela un journaliste à plein temps, en permanence sur le terrain est nécessaire.
 La programmation musicale est faite en moyenne de 70% d’œuvres d’expression française conformément à la dernière convention signée avec le CSA (2007) et cela depuis de nombreuses années.Pour pouvoir tenir cet engagement envers le CSA, nous employons 2 animateurs antenne à mi-temps chacun.
 Un avenant à cette convention nous a permis en juin 1999 d’utiliser une banque de programmes proposée par RADIO France afin d’alléger le travail de ces animateurs.
Cependant le CSA nous obligeait à produire 8 heures de programmes propres
journaliers.
L’investissement financier dans du matériel informatique depuis 2004 et la programmation numérique nous permet aujourd’hui de produire à nouveau une
programmation personnelle de 21h par jour.
Une quatrième personne à plein-temps dirige la structure et traite la complexité des dossiers administratifs, comptables et commerciaux, s’occupe du secrétariat et
tient le rôle de coordinateur entre les différentes autorités radiophoniques (CSA, Comité Technique Radiophonique, Fonds de Soutien à l’Expression Radiophonique,
Fédération Aquitaine des Radios Locales, Syndicat National des Radios Libres, …).
 Enfin, notre structure associative nous permet d’accueillir une trentaine de bénévoles, tant au niveau animation que technique, afin de proposer une grille de programmes variée et un confort d’écoute toujours plus performant à nos auditeurs et aux différents acteurs de la vie économique, associative et sociale.

Les moyens d’action sont :
– l’organisation de rencontres, conférences, débats, fêtes, et de toute autre manifestation
– l’utilisation de tout moyen graphique, audio-visuel,
– la publication de toutes revues, bulletins, ou documents périodiques ou non

 


 

Grille de programmes

grille_semaine 1 grille_semaine 2 grille_semaine 3

 

Revue de Presse

CFM Radio s’implante en Albret

 
L'équipe de CFM Radio prête à conquérir l'Albret./ Photo DDM, G.B.

Ça bouge sur les ondes ! Depuis l’année dernière, CFM Radio a ouvert une fréquence qui couvre tout l’Albret. Son président fondateur, Patrick Alfaré de Lorenzo, qualifie cette radio de «généraliste, mais ancrée dans la vie locale. CFM Radio, c’est la première radio à émettre en Lot-et-Garonne, en 1981. J’ai commencé dans un garage, à l’époque des radios pirates. On avait même fabriqué notre propre émetteur». Mais aujourd’hui, cette radio associative qui compte quatre salariés ne cesse de croître. L’ouverture de la fréquence sur Nérac et ses alentours, sur le 92.10 FM, n’est que la première étape : «On aimerait, à terme, couvrir tout l’est du département». Une stratégie qu’il mène en proposant de l’actualité locale et des émissions à thème. «On a des émissions de salsa, de swing, de musique classique, d’autres en occitan, de la lecture et de la voyance, etc. Musicalement, c’est très varié. Ce qui fait notre force, c’est que les 35 bénévoles animent leurs propres émissions.»

Un décrochage pour Nérac ?

Une radio faite par des Lot-et-Garonnais pour des Lot-et-Garonnais. Patrick Alfaré de Lorenzo aimerait pousser le concept encore plus loin en ouvrant un studio à Nérac, et pour y faire des émissions dédiées à l’Albret. «Pour l’instant, rien n’est acté, mais j’en parle avec le maire Nicolas Lacombe». En attendant, si certains ont envie de faire vibrer les ondes, la radio recrute des bénévoles pour proposer de nouvelles chroniques dans les différentes émissions de la station. Il suffit de se rendre au siège, à Casteljaloux. Plus une seconde à perdre, tout le monde se branche sur le 92.10 FM !