Les coordonnées

MAS Emile

2 rue de l’Espéranto

47190 Galapian

09.75.20.71.95

espergala@wanadoo.fr

392_art_ov_1309021601

Présentation

Contribuer à déveloper la confiance, en soi même, en les autres, en l’avenirNous recherchons, pour diffusion de tous documents, ( DVD, livres, articles de presse, etc ), témoignages, pouvant contribuer à atteindre les buts fixés .

Exemples de livres diffusés

– « Oser le combat non-violent » ((éditions Le Cerf, 1998), de Hildegard Goss-Mayr qui avec Jean Goss, son mari, a contribué aux actions non violentes de libération aux Philippines, à Madagascar, en Amérique centrale

– Celle qui plante les arbres ( éd . Eloïse d’Ormesson, 2007) autobiographie de la kényane Wangari Maathai , prix Nobel de la Paix 2004 . WM a planté 40 millions d’arbres, fournissant un travail rémunéré à 150 000 femmes et a beaucoup contribué au remplacement du féroce dictateur Arab Moï par un début de démocratie …

– Mama Miti ( très bel album pour les jeunes, retraçant la vie de Wangari maathai) ‘ éditions Le Sorbier 2008

– Fleur du désert ( éditions « j’ai lu ») de Waris Dirie . Autobiographie de cette somalienne qui, infibulée à l’âge de trois ans, a fui à travers le désert lorsque son père a essayé de lui imposer un mariage forcé avec un vieux de 65 ans, alors qu’elle n’avait que 13ans . Après 10 années de « galère », elle devint une des mannequins les plus recherchées au monde . Au bout de 10 ans de ce métier, elle rédigea son autobiographie (vendue à 11 millions d’exemplaires dans 23 pays /) et consacre sont temps et tous ses moyens à lutter contre les mutilations sexuelles et les mariages forcés .

– DVD Fleur du désert (d’après le livre présenté ci-dessus)

– des livres d’Alice Miller, d’Olivier Maurel, d’Isabelle Filliozat, etc auteurs de livres dénonçant la « veo » (violence éducative ordinaire…) et promouvant l’éducation positive..

Moyens d’action

Jusqu’ici, nous avons présenté ces documents lors de rencontres (par exemple les foires bio de Bazens, en juin, la prochaine foire bio de La Parade le dim 7 août, le prochain salon « Horizon Vert » à Villeneuve sur Lot le 1er week-end d’octobre. Nous préparons une vaste campagne sur le thème ! PREVENTION des VIOLENCES chez(et contre ) les JEUNES .

—————————————————————————————————————————————-
L’histoire d’Hannah
Elle n’a que 9 ans et depuis l’âge de 5 ans , elle s’occupe des sans-abris !
Une histoire EXTRAORDINAIRE .

——————————————————————————————————————————————
Elzéard Bouffier
En 1913, lors d’une randonnée en montagne, Giono parvint dans une région désertique, où hormis quelques lavandes sauvages, aucune végétation n’était visible, à plus de 1200 m d’altitude . Un vent terrible soufflait, même en plein été . Un jour, il rencontra un berger bizarre, Elzéard Bouffier, qui pendant que le chien gardait sa trentaine de moutons, semait chaque jour une centaine d’arbres … La première guerre mondiale éclata et Giono ne revint visiter cette contrée que vers 1920. Déjà sur une dizaine de km, des chênes de plusieurs mètres de hauteur poussaient … Puis , 20 ans plus tard, toute une région était boisée . Les sources étaient revenues et avec elles, plusieurs milliers de personnes s’étaient installées , semaient des champs de céréales, avaient planté des vergers.

 

CAMPAGNE de PREVENTION de l’ECHEC SCOLAIRE

1) Introduction : Un des premiers problèmes à résoudre est d’aider les enfants des milieux défavorisés
ou de familles non-francophones à apprendre à lire, car
a) un adulte qui ne lit pas couramment est en souffrance durant toute sa vie.
b) une des causes de la violence scolaire est précisément les souffrances des enfants
qui ont été humiliés, très frustrés de ne pouvoir apprendre à lire, souvent obligés de redoubler…
Pourquoi tant de dégradations des bâtiments scolaires ??? Dans les pays (comme la Finlande..)
où les enfants sont HEUREUX en classe, on ne constate aucun de ces « incidents  » de rejet de l’école…
Nous ne critiquons nullement les enseignants, très souvent compétents, dévoués … Mais insuffisamment préparés,
avec souvent des classes beaucoup trop chargées.
Laurence Lentin, chercheuse en pédagogie au CNRS affirme qu’en maternelle, il ne faudrait pas plus de 15 élèves par classe,
afin que, chaque jour, l’enseignant puisse consacrer quelques minutes avec chaque enfant et aider autant que de besoin les plus faibles.
Or, parfois, certaines classes de maternelle ont jusqu’à 28, 30 élèves, voire plus !!!
Nous lançons donc un APPEL à toutes personnes y compris les ados qui aiment les enfants pour participer à cette campagne.
Il y a de petits travaux à faire pour toute « bonne volonté » . L’association fournira gratuitement tout le matériel, les conseils, etc.
Merci de contacter ESPOIRS pour les JEUNES, 2 rue de l’espéranto 47190 Galapian <espergala@wanadoo.fr> 05 53 87 84 58 ou 09 75 20 71 952) APPRENTISSAGE de la LECTURE : principes de pédagogie généraux (cliquer plus bas dans les documents associés)3) JEUX de PRELECTURE : présentation
Propositions
BATISSEURS de PAIX
Parmi les causes des guerres, une des plus importantes est certainement la passivité d’une majorité de citoyens, qui laissent les fabricants et marchands d’armes et ceux que l’on appelle les « patriotes » faire la promotion des Alexandre le grand, Jules César, Napoléon, etc, des Résistants, bref des personnes qui ont agi en utilisant la violence pour défendre une cause qu’ils estimaient juste.
ESPOIRS pour les JEUNES
Galapian, 2 rue de l’espéranto 47190
espergala@wanadoo.fr 05 53 87 84 58

 

Comment lutter contre la violence
Une amie vient de faire redécouvrir un extraordinaire psychologue, très clairvoyant ; si tu peux écouter les quelquesliens ci-dessous :Visionner la vidéo entre la rapport avec la communication et la violence
Visionner la vidéo sur les besoins relationnels
Visionner la vidéo sur les parents et l’éducation
Un acte de bravoureUn Angoumoisin de 21 ans a secouru au péril de sa vie une fillette de 8 ans. Le père de l’enfant est toujours porté disparu

Sans le courage de Cyril Chambriard, un Angoumoisin de 21 ans, il est probable que la fillette de 8 ans se serait noyée dans la Gironde, où elle venait de tomber vendredi après-midi près du port de Vitrezay, sur la commune de Saint-Sorlin-de-Conac, en Charente-Maritime (17).

Alerté par des témoins, le jeune serveur, qui préparait la saison dans le restaurant situé à proximité, n’a pas hésité à se jeter dans une eau à 6 degrés et profonde de 3 mètres en voyant l’enfant emporté par le courant à une vingtaine de mètres de la berge. Cette dernière est physiquement indemne mais psychologiquement très choquée.

Les recherches ont repris pour retrouver le père de famille
Ce dimanche matin, la gendarmerie a réactivé le dispositif de recherche afin de retrouver le corps du père de famille disparu vendredi après-midi dans la Gironde. Les recherches se font à l’aide d’un hélicoptère basé à Mérignac, de la brigade nautique de Royan et de patrouilles terrestes.

« Ça m’a paru naturel de le faire. Je n’ai pas vraiment réfléchi. J’ai retiré de mes poches mon téléphone, mon argent, j’ai enlevé mes chaussures, et j’ai plongé. À l’aller, ça allait, mais il y avait beaucoup de courant et de tourbillons. Au retour, j’ai cru que je n’atteindrais pas la digue. Au début, elle s’est agrippée à mon épaule puis elle s’est accrochée devant moi. Elle était consciente mais frigorifiée, et elle avait bu la tasse. Près du bord, des gens nous ont lancé des gilets, puis ils l’ont fait remonter et ensuite ils m’ont aidé. »

Cyril mettra plusieurs minutes à reprendre son souffle. Il comprend alors que la fillette n’est pas la seule à être tombée à l’eau. « Je l’ai prise dans mes bras pour la sortir de l’eau. Elle était gelée. Elle a dit : « Mon papa est mort. » Ça nous a fait un choc, mais le corps était introuvable », explique le patron du restaurant, Jean-François Bodet.

Elle jouait sur la jetée

« Alerté par les cris de la fillette, un couple de personnes âgées a tenté de la secourir avec un bâton, mais en vain. Quelqu’un a d’abord tenté de se mettre à l’eau, mais le courant était trop fort. Je ne suis pas un excellent nageur, alors je suis allé chercher des gens au restaurant qui étaient sportifs pour nous aider. Nous n’avons vu que la fillette. C’est elle qui, une fois secourue par Cyril, nous a expliqué qu’elle était tombée en jouant sur la jetée et que son père avait sauté pour la retrouver. Lorsque nous sommes arrivés, il avait probablement déjà sombré », raconte un témoin.

« Le père a tenté de la récupérer en allant dans l’eau, il a vraisemblablement perdu très vite connaissance », confirme le capitaine Patrick Verdière, commandant de la compagnie de gendarmerie de Jonzac.

A-t-il fait un malaise cardiaque à cause de la température de l’eau ? La thèse serait envisagée par les enquêteurs, qui ont déployé avant-hier et hier d’importants moyens pour retrouver Antoine Chevallier, 53 ans et résidant à Marcillac (33), mais sans succès pour l’instant. Aujourd’hui encore, des plongeurs de la gendarmerie, des patrouilles pédestres ainsi qu’un hélicoptère basé à Mérignac (33) devraient poursuivre les recherches.

« Je n’ai pas à étaler une quelconque fierté. Dans un sens, j’ai sans doute sauvé la vie d’une fillette, mais il y a aussi la mort d’un homme dans cet accident », conclut Cyril.

Wangari Maathaï
png Wangari Maathaï  :  Elle s’est éteinte, mais nous restons en elle !524_art_ov_1323185020

Wangari Maathai ( prix Nobel de la Paix 2004) s'est éteinte lundi d'un cancer, à 71ans . Nous sommes plusieurs qui voulons honorer sa mémoire, en lançant au niveau international une assoc :
LES AMIS DE WANGARI MAATHAI .
But : contribuer à faire davantage connaitre l'extraordinaire exemple que fut cette héroïne (elle a planté et fait  planter 40 millions d'arbres au Kénya, fournissant ainsi des fruits pour leur famille , 
des feuilles pour les animaux, du bois pour cuisiner, et un travail rémunéré à 150 000 femmes, plus une occasion d'être utile à son pays à 250 000 bénévoles

Pendant plus de 30ans elle a agi, uniquement avec non-violence, pour protéger les arbres, en planter, profitant de ces actions pour faire prendre conscience (surtout aux femmes..) qu’une autre vie était

possible, en s’organisant .. et par des actions collectives, WM a beaucoup contribué à ce que le féroce dictateur Arab Moï soit remplacé par un début de démocratie.

Frappée, emprisonnée, poursuivie en justice, menacée de mort, etc refusant l’esprit de clan, si fréquent en Afrique, elle ne s’est jamais laissée impressionnée ni par les menaces, ni par les

représailles, ni par les échecs et a toujours persévéré inlassablement, pour le bien de tous .. QUEL EXEMPLE pour tous et toutes !

Toutes les assoc qui luttent contre

– le sexisme

– le racisme

– le pessimisme ambiant, disant que « tout est pourri », cela incitant à

ne plus faire confiance à personne, donc ne plus voter, etc

devraient participer aux campagnes que nous lancerons . Etes-vous intéressé(e) ?

3° premières actions proposées

– commander l’autobiographie de WM, « Celle qui plante les arbres » de Wangari Maatahai » ( éd Eloïse d’Ormesson, 23 euros) et « Mama Miti », la mère des arbres , (Le Sorbier, 13 euros), très bel album pour jeunes .

Après avoir lu ces deux livres si encourageants, aller les montrer au maximum de bibilothèques, pour les inciter à les commander, à les mettre bien en promotion, afin qu’un maximum de personnes les lisent,

les achètent comme cadeaux de Noël , pour les anniversaires, etc ..

– préparer dès maintenant la « JOURNEE DE WANGARI MAATHAI et DU REBOISEMENT DIVERSIFIE » (le 1er avril, anniversaire de WM .

 

Elle a lutté toute sa vie

– contre le déboisement

– pour planter et faire planter des arbres adaptés aux lieux

– elle a exigé de ses collaborateurs d’apprendre les langues des villages où ils exerçaient, afin que les paysannes comprennent les explications et en même temps, conservent la diversité linguistique ..

– lorsque nous seront suffisamment nombreux, nous demanderons la transcription de ses films en français (pour commencer ..)

4° si vous jugez utiles nos propositions, merci de nous contacter .

Chacun(e) participera aux frais selon ses possibilités …

Merci

Amike

Emile Mas

 

Emission RFI
 Emission Radio RFI sur la Violence Educative
Le lien vers l’Emission Géopolitique de Radio France International

A Diffuser, l’émission étant très bien renseignée et le sujet n’étant abordé que rarementBonjour à toutes mes connaissances proches et lointaines qui peuvent  être intéressées par la question de la violence éducative.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers l’émission de Marie-France Chatin, Géopolitique,  sur  Radio France International sur le thème de la violence éducative  ordinaire ; cette émission a été enregistrée à la Maison de la Radio , vendredi 21 octobre, le lendemain du colloque de la Fédération  française de psychothérapie et psychanalyse qui a réuni plus de 350  participants sur le thème : Attachement, empathie et violence  éducative ordinaire. Elle réunit quatre participants à ce colloque :   Fabienne Cazalis, professeur de neurosciences, Cornélia Gauthier,   médecin et psychosomaticienne, Olivier Maurel, auteur de divers  ouvrages sur la violence éducative et fondateur de l’OVEO et  Françoise Maurel, présidente d’une association de soutien scolaire et  fondatrice d’un café-parents.

N’hésitez pas à communiquer le lien vers cette émission à vos  propres connaissances car elle contient, grâce à l’intérêt de  Marie`France Chatin pour la violence éducative, un grand nombre  d’informations très précises qu’on a rarement pu entendre sur  d’autres médias. Les émissions de RFI sont diffusées dans le monde  entier.   Cette émission est en deux parties. La seconde partie se trouve tout  en bas de la page à laquelle renvoie ce lien :
http://www.rfi.fr/emission/20111022-1-violence-educative-ordinaire

 

Lettre d’Infos OVEO
 Lettre d’information de l’OVEO
Observatoire de la Violence Educative Ordinaire (OVEO)
Prix Nobel 2011
 Prix Nobel de la Paix 2011Article dans Le PointLe Point publie la Yéménite Tawakkol Karman qui dédie son Nobel au « printemps arabe ». L’icône du mouvement de protestation populaire yéménite rend hommage « aux Arabes, aux musulmans et aux femmes ».

 

Apprendre aux enfants à produire leurs légumes bios,et d’éviter le

gaspillage , quelle noble éducation ! Les écoles de Mouans- Sartoux

(Alpes Maritimes) le font :  http://www.reporterre.net/spip.php?article5139